Actualisé 23.04.2008 à 11:27

La Tchaux va saler sans sel

A La Chaux-de-Fonds, les Travaux publics ont mis au point un produit antidérapant pour traiter les surfaces enneigées ou verglacées.

«La première fois que je l'ai testé devant ma maison, j'ai sauté de joie tout seul. Les voisins ont dû se dire: ça y est, le père Mucaria est devenu fou!» Le chef de la voirie, Joseph Mucaria, s'enthousiasme à l'idée de pouvoir enfin présenter au public le «Stop Gliss Bio», qu'il a mis au point avec l'ingénieur communal de la Ville.

Le nouveau produit, testé depuis deux ans, consiste en de fines lamelles de bois dur imprégnées de divers sels, puis séchées et torréfiées. Selon Joseph Mucaria, «il offre les avantages du sel et du gravier sans en avoir les inconvénients.» Il se destine aux cheminements piétonniers à faible trafic motorisé, tels que les zones piétonnes, les trottoirs et les escaliers.

«Les sels que l'on utilise habituellement sont très agressifs. Ils attaquent le béton. Des propriétaires de chats et de chiens se plaignent souvent des blessures que leurs bêtes se font aux pattes. Avec nos copeaux de bois, il n'y a plus de problème. Le sol devient comme un tapis.» A la fin de la saison hivernale, les résidus sont évacués avec la pluie. Ils peuvent être enlevés également par brossage ou lavage. Ils s'intègrent aux boues des stations d'épuration. Ils se décomposent naturellement aussi sur les bas-côtés des chaussées.

Le produit peut être répandu soit avec les saleuses de la voirie, soit à la main. Des villes de pays nordiques sont intéressées par le produit. Des communes valaisannes en ont déjà acheté. Le brevet européen du «Stop Gliss Bio» a été déposé au nom de la Ville.

Nando Luginbuhl/ats

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!