03.03.2020 à 05:05

France

La téléréalité épinglée pour son sexisme

Le Haut Conseil à l'égalité déplore l'image et la représentation des femmes dans la téléréalité et le divertissement.

de
jfa
L'élection de Miss France participe à enfermer les femmes dans des stéréotypes, écrit le Haut Conseil à l'égalité.

L'élection de Miss France participe à enfermer les femmes dans des stéréotypes, écrit le Haut Conseil à l'égalité.

Pierre Villard

On s'en doutait, c'est confirmé par le 2e rapport annuel sur l'état du sexisme en France, publié par le Haut Conseil à l'égalité (HCE): les émissions de divertissement renforcent les clichés sur les femmes. Ce constat découle d'une étude de quatre programmes de 2019: «Les Anges», sur NRJ12, «Les Marseillais vs le reste du monde», sur W9, «Koh-Lanta» et l'élection de Miss France, retransmis par TF1.

Parmi les critiques: la réduction des femmes à un corps, surtout dans les deux premières émissions. «Les candidates apparaissent au moins une fois partiellement dénudées par épisode. Que ce soit en bikini dans la maison ou en peignoir transparent et talons aiguilles au petit déjeuner dans la salle commune, la téléréalité montre au public des femmes sexualisées, même dans des contextes qui ne s'y prêtent pas ordinairement», écrit le HCE.

Autre point soulevé par le rapport: le dénigrement des personnes de sexe féminin par leurs collègues masculins, à l'instar de Cindy, dans «Koh-Lanta, la guerre des chefs». Un de ses coaventuriers a dit d'elle: «Elle a le profil type de la blonde un peu limitée au premier abord, mais elle est très intelligente.»

Quant à l'élection de Miss France, supposée mettre les femmes en valeur, elle participe plutôt à «les enfermer dans des stéréotypes» et à en faire des femmes objets et non sujets, relève le rapport.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!