Caraïbes: La tempête Emily menace
Actualisé

CaraïbesLa tempête Emily menace

Près des Antilles, la tempête tropicale Emily s'est formée dans l'Atlantique hier et a déjà touché la Guadeloupe.

Cette image satellite de mardi 2 août montre la tempête tropicale Emily au sud-est de San Juan (Portorico).

Cette image satellite de mardi 2 août montre la tempête tropicale Emily au sud-est de San Juan (Portorico).

La tempête tropicale Emily traversait mardi sur une trajectoire de nord-ouest la mer des Caraïbes, où des orages et des vents violents menacent plusieurs îles.

Emily est passée à environ 470 kilomètres au sud-est de San Juan (Porto Rico). Des alertes de tempête ont été lancées sur plusieurs îles dont Porto Rico et la Guadeloupe, selon le Centre national américain des ouragans (NHC).

Haïti: alerte de tempête tropicale

La République dominicaine, Haïti et les Iles Vierges ont reçu une alerte de tempête tropicale sur le passage d'Emily, précise le NHC.

En Haïti, où des centaines de milliers de personnes vivent dans des conditions précaires dans des camps, 18 mois après le séisme de janvier 2010, le passage de la tempête tropicale présente des risques pour la population.

La tempête devrait se calmer

A 03H00 GMT, la tempête progressait vers l'ouest à près de 28 km/h et s'orientait dans une direction ouest/nord-ouest, mais devrait perdre de la vitesse dans les deux prochains jours, a précisé le NHC.

Les vents, accompagnés de violentes rafales, ont atteint une vitesse maximum de 65 km/h et pourraient gagner en intensité au cours des prochaines 48 heures.

La tempête Emily devrait poursuivre sa route vers le nord-est de la mer des Caraïbes pour atteindre tard mardi l'île d'Hispaniola (partagée entre Haïti et la République dominicaine).

Des pluies violentes sont attendues

De fortes pluies sont attendues à Porto Rico et en République dominicaine avec 15 à 25 centimètres de précipitations.

Une montée des eaux pourrait atteindre 30 à 60 centimètres et s'accompagner de fortes vagues.

(afp)

Ton opinion