Ouragan Gustav: La tempête fait monter le cours du pétrole
Actualisé

Ouragan GustavLa tempête fait monter le cours du pétrole

Rétrogradé en tempête tropicale, Gustav se dirigeait mercredi vers Cuba et les installations pétrolière du golfe du Mexique, faisant grimper les cours du brut.

Le bilan de l'ouragan Gustav a atteint une vingtaine de morts sur l'île d'Hispaniola.

Le bilan du passage de Gustav en Haïti s'élève désormais à 14 morts, et trois disparus, selon la sécurité civile. Celle-ci fait état également de nombreux blessés.

Six personnes ont été tuées dans l'effondrement de leurs maisons et deux autres tuées dans l'incendie de leur domicile où étaient stockées des quantités d'essence. De fortes pluies continuaient de tomber sur la quasi-totalité des régions d'Haïti où le trafic aérien reste suspendu ainsi que la navigation maritime.

A Port-au-Prince, la capitale, les activités sont paralysées depuis lundi. Les commerces, les écoles et l'administration étaient encore fermés mercredi. L'installation du nouveau gouvernement haïtien prévue mardi a été reportée en raison des intempéries.

Plusieurs centaines de personnes ont été accueillies dans des abris provisoires. Des consignes d'évacuation ont été données aux populations vivant dans les zones à risques.

Huit autres personnes ont péri en République dominicaine. Parmi elles figurent sept membres d'une même famille ensevelis sous une coulée de boue, selon les autorités. Ils venaient de regagner leur maison à Saint-Domingue où ils se croyaient en sécurité, après avoir été évacués il y a deux semaines en raison de la tempête tropicale Fay.

Les autorités locales ont alerté la population face au risque de nouveaux éboulements. Quelque 4600 personnes ont été évacuées dans ce pays.

Il pourrait regagner en puissance

Gustav a été rétrogradé en tempête tropicale mercredi, avec des vents ne dépassant pas 95 km/h à 08h00 (14h00 en Suisse), selon le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami, aux Etats-Unis. Les vents avaient atteint 150 km/h la veille.

Une alerte à l'ouragan restait toutefois en vigueur à Cuba pour les provinces de Guantanamo, Santiago et Granma. Gustav pourrait regagner en puissance et atteindre la catégorie 2 ou 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui compte cinq niveaux, selon l'Institut de météorologie cubain (INSMET).

La tempête, qui se trouvait à 100 km à l'ouest de Port-au-Prince et à 250 km au sud-est de Guantanamo, devrait passer jeudi entre la Jamaïque et la côte sud de Cuba. Dans certaines provinces orientales et centrales de l'île, près de 20 000 personnes, dont 90 touristes étrangers, ont été évacuées mardi, a indiqué l'agence d'information nationale cubaine AIN.

La tempête pourrait redevenir un ouragan et toucher le golfe du Mexique la semaine prochaine, selon le NHC. La majeure partie des modèles informatiques utilisés pour prévoir sa trajectoire montrent que Gustav se dirige vers la Louisiane et le Texas.

Installations pétrolières

Les craintes que les installations pétrolières du golfe du Mexique ne soient touchées ont fait grimper les prix du pétrole de plus de trois dollars mercredi matin.

Le golfe du Mexique compte pour 26 % de la production totale de brut aux Etats-Unis, premier consommateur mondial, et 11 % de celle de gaz naturel, selon les données de l'agence américaine sur l'Energie (EIA).

La compagnie anglo-néerlandaise Shell a annoncé qu'elle avait commencé à évacuer du personnel «non essentiel aux opérations de production et de forage» dans le golfe du Mexique. Environ 300 personnes devaient être évacuées mercredi, «sans impact sur la production».

L'arrivée de Gustav en Haïti:

(ats)

Ton opinion