Actualisé 03.03.2008 à 19:09

La tension monte entre Clinton et Obama

La tension était à son maximum lundi entre Barack Obama et Hillary Clinton.

Les deux rivaux pour l'investiture démocrate à la présidentielle américaine s'affronteront lors de primaires cruciales organisées mardi au Texas, dans l'Ohio, le Rhode Island et le Vermont.

Les candidats démocrates multipliaient lundi d'ultimes rassemblements de campagne au Texas et en Ohio, deux grands Etats riches en délégués dans la perspective de la convention du parti démocrate officiellement chargée de désigner un candidat fin août.

M. Obama, fort de 11 victoires d'affilée depuis un mois, a mis la pression sur Mme Clinton pour qu'elle tire des conclusions en cas de nouvelles défaites.

«Si nous nous débrouillons bien au Texas et en Ohio, je crois que les calculs sont tels qu'il sera difficile pour elle de gagner l'investiture, et il faudra que (l'équipe Clinton) décide combien de temps ils veulent continuer à la briguer», a dit M. Obama sur la chaîne de télévision ABC.

«Nous sommes très optimistes» sur nos chances de succès, a rétorqué un stratège de Mme Clinton lors d'une téléconférence avec des journalistes, prédisant que «l'élan de M. Obama sera significativement atteint».

Loin du seuil nécessaire

Après deux mois de primaires, M. Obama était crédité lundi par le site indépendant RealClearPolitics de 1389 délégués contre 1279 pour Mme Clinton, encore loin du seuil de 2025 nécessaire pour s'assurer l'investiture.

La moyenne des sondages récents montre M. Obama et Mme Clinton virtuellement à égalité au Texas, où M. Obama aurait moins d'un point d'avance (45,8% contre 45%), tandis qu'en Ohio Mme Clinton était en tête de quatre points (47,6% contre 43,6%).

L'équipe de Clinton a prédit des «succès» dans ces deux grands Etats, mais la plupart des observateurs s'attendent à ce que les scrutins soient trop serrés pour faire significativement évoluer la répartition des délégués. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!