Equipe de Suisse - Liste des 23: La tentation d'une surprise
Actualisé

Equipe de Suisse - Liste des 23La tentation d'une surprise

L'heure du choix a sonné pour Ottmar Hitzfeld. Ce mardi (15h) à Zurich, le coach de l'équipe de Suisse dévoilera la liste des vingt- trois sélectionnés pour la Coupe du monde en Afrique du Sud. Une liste qui pourrait, croit-on, réserver une grosse surprise.

Même si un seul nom a été lâché ces derniers jours, celui de Hakan Yakin, plusieurs indices permettent de dessiner cette liste avec une certaine exactitude. Tous les postes des joueurs de champ ne seront pas doublés. Ottmar Hitzfeld retiendra, ainsi, avec les trois gardiens bien sûr, sept défenseurs, huit demis et cinq attaquants.

Avec Yakin

Cette formule lui permet d'intégrer Hakan Yakin, comme il l'a confirmé jeudi dernier lors d'un séminaire à Zurich. Un Yakin qu'il a toujours considéré comme un joker de luxe en attaque aux côtés du quatuor formé de Frei, Nkufo, Streller et Derdiyok. La sélection de Hakan Yakin appelle donc un «sacrifice»: la Suisse partira en Afrique du Sud avec un seul latéral droit de métier, Stephan Lichtsteiner. Mais avec Behrami et Fernandes, Ottmar Hitzfeld estime être «couvert» pour remplacer s'il le faut le joueur de la Lazio.

La grande inconnue dans cette liste réside dans le nom des troisième et quatrième demis extérieurs derrière Behrami et Barnetta. Xherdan Shaqiri, brillant dimanche en finale de la Coupe de Suisse, tient la corde. Le Bâlois est capable de jouer des deux côtés. Il semble avoir surmonté ses grands débuts internationaux un peu ternes en mars dernier contre l'Uruguay.

Titulaire l'automne dernier contre la Grèce et Israël, Marco Padalino serait l'autre candidat légitime. Seulement, le Tessinois n'a plus débuté une rencontre avec la Sampdoria depuis le... 5 décembre dernier. Depuis début avril, son temps de jeu ne s'élève qu'à 40 minutes avec deux apparitions contre Chievo et Livourne.

La tentation de tenter un coup

La situation difficile de Padalino dans son club inciterait le sélectionneur à tenter un coup. Il pourrait retenir un joueur qui évolue en Suisse, qui fut de la partie lors de la Coupe du monde 2006 en Allemagne mais qu'il n'a encore jamais retenu depuis son intronisation à la tête de la sélection en août 2008. Selon son entourage, Ottmar Hitzfeld n'avait pas encore, dimanche, été au bout de sa réflexion.

Cette liste devrait comporter quatre grands absents: Johan Djourou, Ludovic Magnin, Johan Vonlanthen et Albert Bunjaku. Djourou, qui a eu droit dimanche à sa première demi-heure de la saison avec Arsenal, est à court de compétition. Le constat vaut également pour Philippe Senderos mais le sélectionneur juge indispensable la présence du joueur d'Everton. Quant à Magnin, vice- capitaine de la sélection, son transfert à la trêve au sein d'un FC Zurich en crise ne l'a pas aidé à combler son retard dans le duel à distance qu'il livrait avec Ziegler et Spycher.

Johan Vonlanthen paye, lui aussi, le parcours mortifiant du FC Zurich en championnat. Déjà absent de la Coupe du monde 2006, le plus jeune buteur de l'histoire de l'EURO n'a pas confirmé ses performances étincelantes de l'été dernier. Enfin Bunjaku, malgré ses 12 buts en Bundesliga, est victime du retour aussi attendu qu'indispensable de Hakan Yakin.

La liste probable des vingt-trois sélectionnés devrait s'articuler ainsi:

Gardiens (3): Benaglio, Wölfli et Leoni.

Défenseurs (7): Lichtsteiner, Senderos, Grichting, Von Bergen, Eggimann, Ziegler et Spycher.

Demis (8): Behrami, Inler, Huggel, Schwegler, Fernandes, Barnetta, Shaqiri, Padalino ou «X».

Attaquants (5): Frei, Nkufo, Streller, Derdiyok et Yakin.

Ton opinion