Sponsorisé : La terrible tendance qui envahit la Suisse
Actualisé

Sponsorisé La terrible tendance qui envahit la Suisse

Le bottle-flip a conquis le monde. En voici une nouvelle émanation.

Attention, ne faites pas ça chez vous ou à l'école!

Plusieurs rumeurs circulent à propos des bouteilles en PET. Par exemple, il se raconte que les bouteilles récoltées sont exportées en Chine ou qu'elles sont utilisées pour permettre aux fours des centrales d'incinération des déchets d'atteindre leur température idéale. Qu'en est-il réellement des ces mythes?

Les bouteilles de boissons en PET sont réparties à 95% entre deux entreprises de recyclage en Suisse. Ces dernières recyclent le PET et le revendent aux producteurs de boissons et aux embouteilleurs suisses. Les 5% restants sont exportés dans des pays proches.

On entend aussi régulièrement que des produits de moindre qualité sont fabriqués à partir de bouteilles en PET recyclées. C'est faux! Pratiquement deux tiers des bouteilles recyclées redeviennent…Exactement ce qu'elles étaient à la base! Le reste des matières premières récoltées sert, par exemple, à la production de matériaux d'emballage, de textiles ou de liants. Le PET est ainsi 100% réutilisable.

Le mythe qui veut que les déchets brûlent mieux avec du PET ne correspond pas à la réalité. La composition habituelle des ordures ménagères est clairement mieux indiquée pour une combustion optimale. Les déchets urbains se consument presqu'aussi bien que du bois sec.

Recycler les bouteilles en PET, c'est participer activement à la protection de l'environnement. En comparaison à leur élimination dans un incinérateur, la collecte du PET permet annuellement d'éviter la production de 138 000 tonnes de CO2. Le processus de recyclage du PET réclame également bien moins d'énergie que sa production. A titre comparatif: celui qui recycle 12 bouteilles en PET, parcourt 9 km d'autoroute en bilan neutre de CO2 ou peut laisser son laptop allumé pendant 64 heures.

Sponsorisé

Ce contenu a été rédigé par le Commercial Publishing de Tamedia, en collaboration avec Swiss Recycling.

Bien éliminer les déchets

Seules les bouteilles en PET qui contenaient des boissons doivent être collectées dans les containers bleu et jaune prévus à cet effet. Les bouteilles d'huile, de vinaigre, de produits de nettoyage, etc ne doivent pas y être mélangées. Elle sont certes composées du même matériau, mais -pour des raisons d'hygiène et de qualité- elle ne doivent pas être mélangées. Les autres bouteilles ou récipients en plastique (comme celles en PE) ne doivent pas non plus être recyclés dans les dit-containers. Ils peuvent être rapportés aux détaillants.

Ton opinion