Actualisé 27.07.2014 à 16:42

Paléo Festival

La tête dans les étoiles, les pieds dans la boue

La météo capricieuse n'a pas terni la 39e édition du Paléo Festival: les pieds dans la boue, les 230'000 spectateurs ont applaudi artistes confirmés et découvertes.

Evénement de cette année: le concert de Stromae. Le chanteur belge a joué devant 50'000 personnes, du jamais vu à Nyon (VD). Le concert de Stromae était très attendu: il n'a pas déçu. Cet «artiste complet» a donné un concert «hors du commun. Il a tout: la musique, les paroles, le look, l'humour», a commenté dimanche Jacques Monnier, programmateur, à l'heure du premier bilan.

Les huées des spectateurs lorsque le Belge a parlé des frontaliers français ? «Une réaction anecdotique, un épiphénomène monté en épingle» et qui aurait pu s'adresser à d'autres types de population, selon Daniel Rossellat, patron du festival.

Autre tête d'affiche de cette 39e édition: Elton John, en «belle forme», a assuré son show. «Il a montré qu'il est toujours une star internationale», a déclaré Jacques Monnier. Le blues de Seasick Steve a ému par sa simplicité et Skip The Use a assuré sous la pluie, a ajouté programmateur.

Chanson française et révélations anglo-saxonnes

La chanson française s'est assuré une place de choix cette année, avec Julien Doré et son «show impeccable», Maxime Le Forestier qui revenait à Nyon pour la septième fois - un record - ou encore Bernard Lavilliers et Grand Corps Malade.

Deux révélations devraient éclore ces prochaines années: les Ecossais Young Fathers avec leur hip-hop métissé et les Londoniens de Jungle.

The National, Placebo et Woodkid devaient clore dimanche soir les six soirées de concerts. Autre moment très attendu: le retour de Bertrand Cantat, ex-membre de Noir Désir, avec son nouveau groupe Detroit.

Dans la boue

Le Paléo a vécu cette année au rythme des caprices du temps: «La météo était totalement imprévisible. «Tout était possible, sauf la neige», a relevé Daniel Rossellat. Durant la semaine, il est tombé 56 millimètres de pluie. Qui se sont ajoutés aux fortes précipitations qui se sont abattues durant le montage et juste avant l'ouverture.

Pour rendre praticable le terrain gorgé d'eau, les organisateurs ont répandu 350 tonnes de paille sur le site et 100 m3 de copeaux. A plusieurs reprises, tout ou partie des parkings ont dû rester fermés. Les voitures ont été redirigées vers la ville de Nyon. Pour Daniel Rossellat, «l'organisation a bien fonctionné, sans stress, tous les secteurs ont assuré leurs responsabilités».

Ventes de boissons en recul

En raison de la météo maussade, les ventes de boissons sont en léger recul, de l'ordre de 10%. Les recettes des bars et restaurants comptent pour 20% dans le budget de la manifestation qui avoisine les 24 millions de francs.

Les organisateurs ne s'attendent pas à une augmentation de la masse de déchets abandonnés par les festivaliers, comme à Frauenfeld. «Quelques tentes restent sur place, de même que quelques canapés et matelas. Mais cela n'a rien à voir avec le problème rencontré à Frauenfeld». (ats)

40 ans en 2015

L'année prochaine, Paléo fêtera ses 40 ans. «Ce sera l'occasion de faire la fête et de dire merci à nos collaborateurs, au public et à la ville de Nyon», a expliqué le patron du festival et syndic de Nyon.

Pas de bouleversements attendus pour cette édition anniversaire, mais le festival réfléchira au maintien ou non des deux écrans géants supplémentaires installés pour le concert de Stromae, et testés avec Elton John. «Cela fera l'objet d'un débat. Mais nous savons que cela peut modifier le comportement des spectateurs et nous tenons à garder sur le site des zones de convivialité», a précisé Daniel Rossellat.

Pour la programmation, rien n'a encore filtré. On sait juste que le Village du Monde aura pour thématique l'Extrême-Orient.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!