Alexandrie: La tombe de Cléopâtre bientôt retrouvée?
Actualisé

AlexandrieLa tombe de Cléopâtre bientôt retrouvée?

Une équipe d'archéologues estime être à même de localiser le tombeau où ont été enterrés la reine Cléopâtre et son amant, le Romain Marc-Antoine.

Selon la légende, la reine de l'Égypte antique au grand nez, amante de César et de Marc-Antoine, s'est suicidée en se laissant mordre par un serpent. Mais son tombeau n'a jamais été retrouvé.

Des archéologues pensent toutefois être proches de découvrir le sarcophage de Cléopâtre. D'après leurs indices, il existe trois sites possibles pour la tombe des deux célèbres amants, près d'un temple à l'ouest d'Alexandrie. L'équipe de scientifiques, dirigée par le patron des antiquités égyptiennes Zahi Hawass et une Égyptologue de la République dominicaine, Kathleen Martinez, travaille sur les lieux depuis trois ans.

Balayage radar

«Il existe des preuves historiques dans les écrits du chroniqueur Plutarque, où il dit que Cléopâtre a été enterrée avec Marc-Antoine», a expliqué Mme Martinez à l'AFP. Les trois lieux de fouilles ont été identifiés grâce à un balayage par radar du temple de Tasposiris Magna, construit en l'honneur de la déesse antique Isis lors de la période grecquo-romaine.

Les archéologues ont déjà découvert dans 27 tombes 10 momies de nobles, laissant supposer que la tombe du couple légendaire pourrait être proche. Des pièces de monnaie frappées à l'effigie de Cléopâtre et d'Alexandre le Grand ont également été retrouvées. Vingt-deux pièces en bronze montrent ainsi le profil de la reine de l'Égypte antique.

Une «beauté»

Ces pièces ainsi qu'un buste d'albâtre indiquent qu'il s'agissait d'une «beauté», assure Zahi Hawass. «Les pièces qui dépeignent son visage et son cou démentent les affirmations de certains érudits qui ont dit qu'elle était très laide». Cléopatre a régné sur l'Egypte voici plus de 2.000 ans, s'alliant avec Marc-Antoine, l'un des héritiers de l'Empire romain à l'assassinat de Jules César qu'elle a fini par épouser. Puis, leurs troupes mises en déroute par l'empereur romain Octave, les deux amants se sont suicidés.

maf/afp

Ton opinion