15.09.2020 à 11:58

La tour en béton non armé la plus haute du monde

La «Sway Tower» est visible de loin. Elle a de particulier non seulement le fait d’être un bâtiment en béton non armé, mais également l’origine de sa construction.

de
Meret Steiger
15.9.2020
Cette tour porte le nom de «Sway Tower» et est également appelée la «Peterson’s Tower» («la tour de Peterson») ou «Peterson’s folly» («la folie de Peterson).

Cette tour porte le nom de «Sway Tower» et est également appelée la «Peterson’s Tower» («la tour de Peterson») ou «Peterson’s folly» («la folie de Peterson).

VIP International Homes
On caractérise de «folie», des édifices ornementaux qui n’ont pas de véritable fonction, si ce n’est celle d’être jolis.

On caractérise de «folie», des édifices ornementaux qui n’ont pas de véritable fonction, si ce n’est celle d’être jolis.

VIP International Homes
La tour a été construite par l’avocat Andrew Thomas Turton Peterson.

La tour a été construite par l’avocat Andrew Thomas Turton Peterson.

VIP International Homes

Située légèrement en dehors du village de Sway («to sway» signifie «osciller» en anglais), dans le sud du Royaume-Uni, la «Sway Tower» est très particulière. Sa coupole de 66 mètres de haut est visible de loin. Un escalier en colimaçon attenant à la tour permet aux visiteurs de gravir les 14 étages.

La «Sway Tower» est ce que l’on appelle une folie, un bâtiment ornemental sans fonction particulière. Elle a essentiellement pour but d’être jolie. Pendant plus de cent ans, elle n’abritait que des pigeons, avant d’être transformée en maison d’habitation, il y a quarante-cinq ans. Mais la vraie particularité de la Sway Tower est qu’elle est la plus haute tour en béton non armé du monde.

Une construction incitée par un fantôme

La tour a été construite dans les années 1880 par l’avocat Andrew Thomas Turton Peterson, après sa démission de la Cour suprême. Peterson était un grand voyageur et avait parcouru l’Inde, où il est devenu très spirituel. Après son retour, il aurait été incité à construire la tour par l’esprit du célèbre architecte anglais, Sir Christopher Wren.

Pour l’ériger, Peterson a employé une quarantaine de personnes pendant six ans (de 1879 à 1885). Il était un bon employeur. Ses ouvriers touchaient un salaire minimum et étaient logés dans des cabanes situées sur place. Au total, la tour a coûté environ 30’000 livres sterling (l’équivalent de 36’505 francs) à Peterson, une somme considérable pour l’époque.

Le bâtisseur était jadis enterré dans la tour

La Sway Tower a une hauteur de 66 mètres et dispose d’une surface d’environ 30 m² par étage. Les murs de pierre de la tour ont une épaisseur de 60 centimètres en bas, mais deviennent de plus en plus étroits au fur et à mesure que l’on monte. Les murs de la coupole ne font plus que 30 centimètres. Un escalier octogonal est attenant à la tour.

À l’origine, Peterson voulait mettre de la lumière dans la coupole, mais cela lui a été interdit en raison de la proximité avec la mer. Elle aurait pu induire les navires en erreur. Mais Peterson avait encore un autre souhait: il voulait être inhumé en haut de la coupole. Après sa mort, en 1906, la tour est devenue un mausolée jusqu’à ce que Peterson soit exhumé en 1957 et enterré dans un cimetière, au côté de son épouse.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!