Actualisé 19.06.2019 à 23:12

GenèveLa transition énergétique sans perte de confort

Un projet européen, notamment porté par l'Uni de Genève, montre comment les ménages peuvent baisser leur consommation d'énergie sans perdre confort ou hygiène.

de
leo
Faire moins de lessives permet d'économiser l'équivalent de plus de 5000 piscines olympiques en m3 d'eau.

Faire moins de lessives permet d'économiser l'équivalent de plus de 5000 piscines olympiques en m3 d'eau.

Keystone/Gaetan Bally

Baisser son chauffage ou réduire le nombre de lessives. Ces gestes simples peuvent avoir un impact non négligeable sur la consommation énergétique des ménages. Le projet européen ENERGISE, dirigé par l'Université de Genève (UNIGE) pour la Suisse, a suivi 300 d'entre eux dans huit pays, dont 36 sur le territoire helvétique. L'objectif était de descendre la température ambiante des logements à 18° et réduire de moitié les cycles de lessive pendant un mois.

«Il ne s'agissait pas d'imposer un comportement aux gens, mais d'imaginer avec eux la manière dont ils pouvaient réduire au mieux leur consommation énergétique», explique Marlyne Shakian, professeure à la Faculté des sciences de la société de l'UNIGE. Des boîtes pour soutenir les participants leur ont été distribuées. Pour aider à baisser le chauffage, elles contenaient des chaussettes, des chocolats chauds, etc. Pour les lessives, des brosses, des tabliers ou encore de la terre de Sommières.

Baisse de chauffage positive sur la santé

Durant les quatre semaines d'études, les ménages sont parvenus à modifier «significativement» leurs pratiques. Les chercheurs ont constaté qu'une diminution de 1° de la température ambiante n'affecte pas le confort habituel des habitants, tout en permettant d'économiser 6% d'énergie. Si peu de ménages ont pu atteindre l'objectif de 18°, ceux qui ont réduit de 1 à 3° leur chauffage doivent, certes, s'habiller plus chaudement chez eux en hiver entre autres, mais ils ressentent un mieux sur leur santé, surtout dans la chambre à coucher, constate l'étude. La température des logements est notamment passée en un siècle de 15 à 22°, rappelle le communiqué de l'UNIGE.

Une lessive de moins, de grosses économies

Pour le linge, une lessive de moins par semaine durant un an dans un ménage permet d'économiser près de 13 millions de m3 d'eau (plus de 5000 piscines olympiques), 10 millions de litres de produits lessive et l'équivalent de la consommation d'électricité annuelle de 90'000 ménages. Sans compter le temps gagné sur le tri, le repassage ou le rangement, soit environ une heure de travail domestique hebdomadaire de gagné et un soulagement de la charge mentale», selon Marlyne Sahakian. La chercheuse relève que des pratiques, en lien avec nos représentations des normes sociales, n'ont pas vraiment de raison d'être, comme changer d'habit tous les jours et les laver alors qu'ils sont encore propres. «Parfois, il suffit simplement de les aérer ou d'enlever une petite tâche, sans pour autant faire une lessive», souligne la professeure.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!