24.03.2020 à 19:21

Etats-Unis

La triste fin d'une «rodeo girl», trahie par un ami

Une jeune fille de 16 ans a été retrouvée morte dans une zone désertique du Nevada. L'un de ses meilleurs amis a été arrêté la semaine dernière.

de
joc

Soupçonné d'avoir tué une jeune fille de 16 ans, un Américain de 18 ans a été arrêté la semaine dernière dans la campagne du Nevada. Bryce Dickey a été mis en examen pour meurtre, et l'enquête suit son cours. Gabrielle (Britney) Ujlaky a été vue vivante pour la dernière fois le 8 mars, devant son lycée de Spring Creek. Elle avait expliqué à son père que son ami Bryce la ramenait. Trois jours après la disparition de la «rodeo girl», son corps a été retrouvé à environ 25 kilomètres de chez elle, dans un désert prisé des amateurs de quad et des chasseurs de coyotes.

Rapidement suspecté, Bryce a confirmé avoir pris la lycéenne en voiture mais a affirmé qu'un «homme mystérieux au chapeau de cowboy conduisant un pick-up Ford vert était ensuite parti avec elle. Or, les enquêteurs pensent que cet individu sort tout droit de l'imagination du suspect. Bryce et Britney pratiquaient tous deux le rodéo et étaient amis de longue date. Le père de la victime se dit écœuré: «Il n'y a pas pire trahison. Elle pensait vraiment qu'il était un bon ami. Elle faisait confiance à tout le monde. Elle voyait toujours le bien», confie James Ujlaky à The Daily Beast.

«Elle le considérait comme son grand frère»

Après la découverte du corps de la jeune fille, Bryce s'était fendu d'un vibrant hommage sur Facebook: «Vers 8 heures du matin, nous nous sommes retrouvés chez moi pour faire notre deuil et pleurer la vie de Britney. Qui est partie beaucoup trop tôt. Ce jour-là, j'ai eu des larmes de douleur et de joie. (...) Nous t'aimons tellement. Sache que nous ne t'oublierons jamais.» Cheyenne Fry, amie proche de la victime, est sous le choc: «Je suis brisée. Elle le considérait comme son grand frère», confie-t-elle.

Bien connue dans le milieu du rodéo de la région, Britney possédait deux chevaux, qu'elle considérait comme ses «bébés». Après ses études, elle comptait rejoindre l'US Navy et s'orienter vers une carrière médicale. «Elle avait un coeur de la taille de ce monde. Elle faisait passer ses amis avant elle», souffle son papa. Pour l'heure, on ignore quel pourrait être le mobile du suspect, qui s'est présenté une première fois face à un juge vendredi.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!