La Trump Organization pourrait vendre un hôtel de luxe
Publié

Washington La Trump Organization pourrait vendre un hôtel de luxe

Le Trump International Hotel Washington, situé près de la Maison-Blanche, pourrait être vendu pour plus de 370 millions de dollars, selon le «Wall Street Journal».

L’hôtel pourrait changer de nom en cas de rachat. 

L’hôtel pourrait changer de nom en cas de rachat.

AFP

L’entreprise familiale de l’ancien président des États-Unis Donald Trump est en négociations avec le gestionnaire d’actifs américain CGI Merchant Group pour céder le bail de son hôtel de luxe de Washington, affirme mardi le «Wall Street Journal». Le montant de la transaction pourrait s’élever à plus de 370 millions de dollars, précise le quotidien financier, qui cite des sources proches du dossier.

Au cœur de Washington

A proximité de la Maison-Blanche et du Capitole, le Trump International Hotel Washington DC se trouve sur le site de l’ancien bureau des postes de la capitale fédérale américaine, construit à la fin du 19e siècle. Le bâtiment appartient au gouvernement des États-Unis, mais en 2013, l’Administration des services généraux (GSA), qui gère le parc immobilier fédéral, a proposé un contrat de location à la Trump Organization pour une durée de 60 ans avec une option de prolongation de 40 ans.

L’hôtel est situé dans l’ancien bureau des postes de Washington. 

L’hôtel est situé dans l’ancien bureau des postes de Washington.

AFP

Pertes importantes

Ouvert en 2016, l’hôtel est devenu un haut lieu de fréquentation d’élus et de donateurs républicains pendant le mandat de Donald Trump. Il est nettement moins fréquenté depuis la défaite du milliardaire républicain au scrutin présidentiel de novembre 2020 face à Joe Biden. Un rapport d’une commission parlementaire américaine publié vendredi a calculé que l’hôtel avait essuyé des pertes de plus de 70 millions de dollars entre son ouverture et fin 2020, des chiffres contestés par la Trump Organization.

Nom abandonné?

La commission, présidée par une élue démocrate, s’étonne également de sommes payées à l’hôtel par des gouvernements étrangers pendant la présidence Trump, pouvant s’apparenter à un conflit d’intérêts. Selon le «Wall Street Journal», si CGI Merchant Group rachetait le bail, l’entreprise chercherait à retirer le nom de Trump du bâtiment et à le céder à un groupe d’hôtellerie de renommée mondiale comme Hilton Worldwide Holdings. Contactés par l’AFP, CGI Merchant Group, la Trump Organization et GSA n’ont pas réagi dans l’immédiat.

(AFP)

Ton opinion

1 commentaire