Actualisé 30.09.2011 à 14:34

Clap de finLa TSR ne diffusera plus «Miss Suisse»

Les responsables des programmes de la SSR ont décidé de ne plus retransmettre l'élection de Miss Suisse en raison des chutes d'audience.

L'élection de «Miss Suisse» ne se fera plus devant les caméras de la télévision du service public. Vendredi, la RTS, la RSI et la SRF ont annoncé renoncer à diffuser la finale du concours de beauté en raison du manque d'intérêt croissant des téléspectateurs.

L'audience en berne lors de l'élection il y a une semaine de «Miss Suisse 2011» a poussé les responsables de programme des trois chaînes à trancher. Dans un communiqué, la RTS parle du «désamour croissant du public» à l'égard de l'émission, et constate que «Miss Suisse» ne connaît plus le succès qui était le sien par le passé.

Samedi dernier, l'élection de «Miss Suisse» a réuni 92'000 téléspectateurs sur TSR 1. Ils étaient encore 115'000 devant leur écran en 2010 pour connaître le nom de la plus belle jeune femme du pays. D'une année à l'autre, la baisse d'audience a été d'environ 20% en Suisse romande.

Le désintérêt est pareil outre-Sarine: l'élection de la Bernoise Alina Buchschacher n'a attiré que 25,7% des téléspectateurs. Trois quarts ont préféré suivre une autre émission sur leur petit écran.

La télévision a changé

Pour Thierry Ventouras, responsable de l'unité du divertissement à la Télévision suisse romande (TSR), des programmes comme l'élection de «Miss Suisse» font tout simplement moins partie des attentes des téléspectateurs actuels. «L'évolution de la société a mis à mal ce type de concept».

Depuis dix ans, la télévision a changé, notamment avec l'arrivée de la télé réalité qui a profondément transformé la notion d'accession à la notoriété dont «Miss Suisse», avec son imagerie de conte de fée, était l'incarnation. «Nous voulons aujourd'hui offrir un autre type de contenu», a noté M.Venturas, sans être plus précis.

Les chaînes du service public avaient déjà annoncé, en mai dernier, la fin de la diffusion du concours de «Mister Suisse» en raison également des mauvaises audiences enregistrées. La chaîne privée alémanique 3 prendra désormais le relais. Celle-ci s'est également déclarée prête a accorder l'asile à l'élection de la plus belle Suissesse. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!