Europe de l'Est: La tuberculose continue de sévir
Actualisé

Europe de l'EstLa tuberculose continue de sévir

Près d'un millier d'Européens sont touchés en moyenne chaque jour par la tuberculose, principalement dans l'est du continent.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Centre européen de prévention des maladies (ECDC) tirent la sonnette d'alarme. «La tuberculose multi-résistance (MDR-TB) fait toujours des ravages dans la région européenne, faisant d'elle la zone la plus affectée dans le monde», a indiqué dans un communiqué la directrice Europe de l'OMS Zsuzsanna Jakab. Seulement 50% des malades sont diagnostiqués et la moitié d'entre eux guérit.

En 2013, 360'000 cas de tuberculose toutes souches confondues ont été déclarés en Europe, soit un recul de 5,6% sur un an, mais 85% d'entre eux l'ont été dans les 18 pays dit «de haute priorité» situés dans l'est de l'Europe, relève le rapport. Pas moins de 38'000 personnes en sont mortes, principalement dans ces pays, parmi lesquels on trouve la Russie, les pays baltes mais aussi la Roumanie et la Turquie.

«Maladie liée à la santé du pays»

«La tuberculose est intimement liée aux conditions socio-économiques dans un pays, la nutrition, le niveau de vie, le système de santé», a expliqué à l'AFP une porte-parole de l'ECDC, basé à Stockholm, Marieke van der Werf. «En Europe, il y a plus de cas de tuberculose quand les salaires sont plus faibles et/ou les inégalités entre salaires plus importantes», a-t-elle poursuivi. Du fait des grandes disparités selon les pays, l'Europe a «besoin d'interventions sur mesure» a souligné le directeur de l'ECDC, Marc Sprenger dans le communiqué.

La tuberculose reste la deuxième maladie infectieuse la plus meurtrière dans le monde après le sida. En 2013, 9 millions de nouveaux cas et 1,5 million de décès ont été enregistrés, contre 1,6 million de décès liés au sida en 2012. La journée mondiale de lutte contre la tuberculose est célébrée le 24 mars.

(afp)

Ton opinion