Offensive: La Turquie a bombardé des bases du PKK en Irak
Actualisé

OffensiveLa Turquie a bombardé des bases du PKK en Irak

L'aviation turque a bombardé samedi des bases des séparatistes kurdes du PKK dans le nord de l'Irak.

Cette offensive intervient après une sanglante attaque des rebelles contre un poste militaire proche de la frontière irakienne.

«Une opération aérienne a été effectuée contre des cibles de l'organisation terroriste PKK (...) dans la zone d'Avasin-Basyan, située dans le nord de l'Irak», indique l'état-major turc dans un communiqué mis en ligne tard dimanche.

Le communiqué ajoute que les raids visaient des rebelles qui tentaient de «s'enfuir», laissant entendre qu'il s'agit de séparatistes qui ont participé à l'assaut contre le poste militaire turc.

Quinze soldats turcs ont été tués dans l'attaque de vendredi. 23 rebelles, selon l'armée, ont péri dans les combats qui ont suivi, les plus sanglants depuis le début de l'année.

«Tous les avions sont rentrés sains et saufs à leur base», ajoute l'armée.

Offensives régulières

L'armée turque lance régulièrement des raids contre des bases de la rébellion kurde du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), installées dans les montagnes du Kurdistan irakien, frontalières de la Turquie, où Ankara affirme que des milliers de combattants trouvent refuge.

Classé organisation terroriste par la Turquie, l'Union européenne et les Etats-Unis, le PKK se bat depuis 1984 pour l'autonomie du Sud-Est de la Turquie, peuplé en majorité de Kurdes.

Selon un récent bilan de l'armée turque, le conflit a fait 32 000 morts dans les rangs du PKK et près de 6500 dans celui des forces de sécurité (armée et police). Quelque 5500 civils ont également été tués. (ats)

Ton opinion