Bosnie: La TV bosniaque montre des images récentes de Mladic
Actualisé

BosnieLa TV bosniaque montre des images récentes de Mladic

La télévision bosniaque a diffusé dans la nuit de mercredi à jeudi des images de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic.

Elle soutient que certaines images sont «très récentes». Un ministre serbe a toutefois affirmé le contraire.

Sur ces images, on voit un homme présenté comme Mladic, la télévision expliquant qu'il se trouve en compagnie de son épouse et de sa belle-fille dans ce qui ressemble à une station de sports d'hiver.

Il est impossible d'identifier le lieu mais la télévision, qui n'a pas dévoilé la source de ces images, a indiqué qu'elles auraient pu être tournées par le fils de Mladic, «très récemment, peut-être même l'hiver dernier».

Démenti serbe

A Belgrade, le ministre serbe pour la coopération avec le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie, Rasim Ljajic, a toutefois démenti ces informations. Selon lui, «les dernières images filmées ont été réalisées il y a huit ans. (Ratko) Mladic se trouvait pour la dernière fois dans des locaux militaires le 1er juin 2002».

Ratko Mladic est recherché depuis son inculpation en 1995 par le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie. Il a été inculpé notamment pour le massacre de 8000 hommes et adolescents musulmans à Srebrenica.

La TV bosniaque a affirmé que les images, présentées lors de l'émission «Soixante minutes», avaient été tournées ces douze dernières années. Les vidéos présentées durent en tout une vingtaine de minutes, la télévision bosniaque (FTV) indiquant toutefois disposer de plus d'une heure d'enregistrements.

La télévision a expliqué qu'elles avaient été tournées dans divers endroits de Bosnie et de Serbie. Ratko Mladic y apparaît, sur certaines d'entre elles, quelque peu vieilli et amaigri, mais toutefois aisément reconnaissable.

«Minimiser» les progrès de Belgrade

«Nous devrons savoir comment ces images sont parvenues aux mains des médias... Car nous nous attendions à ce qu'elles apparaissent en premier lieu devant un tribunal et non pas à la télévision», a affirmé M. Ljajic.

Le ministre a précisé que ces enregistrements avaient été confiés au procureur du TPI, Serge Brammertz, lors de sa visite à Belgrade en mars. Les images ont été saisies au domicile des Mladic, à Belgrade, en décembre 2008, a précisé M. Ljajic.

Cette diffusion par la télévision bosniaque «n'est pas accidentelle», a estimé M. Ljajic. Selon lui, certains veulent «minimiser» les progrès enregistrés par la Serbie dans sa coopération avec le TPI.

Le tribunal de La Haye exige l'arrestation de Ratko Mladic, mais aussi de Goran Hadzic, un ancien responsable des Serbes de Croatie.

Mladic aux sports d'hiver

(afp)

Ton opinion