Réseau ferroviaire: La TVA pour financer Rail 2030?
Actualisé

Réseau ferroviaireLa TVA pour financer Rail 2030?

La TVA pourrait venir à la rescousse des futurs projets d'extension du réseau ferroviaire (Rail 2030), selon Moritz Leuenberger.

Le prolongement au-delà de 2017 de la hausse de la taxe à la consommation votée récemment en faveur de l'AI serait une option, selon le ministre des transports Moritz Leuenberger.

Afin d'assainir l'assurance invalidité, le peuple a accepté le 27 septembre que le taux usuel de la TVA passe de 7,6 à 8% pendant sept ans. Une idée serait d'en faire «bénéficier les transports publics à partir de 2018», a déclaré le conseiller fédéral dans une interview publiée samedi dans le «Tages-Anzeiger» et le «Bund».

Les autres pistes à l'étude, déjà évoquées précédemment, seraient l'introduction d'une taxe sur les billets de train ou l'utilisation de la part des cantons à la redevance poids lourds. Deux variantes, à 12 et 21 milliards de francs, sont en discussion en vue de la réalisation de Rail 2030. Une consultation à ce propos doit être lancée ce printemps.

Le rail fait face à d'importants besoins financiers supplémentaires. Concernant l'entretien de l'offre existante, les CFF ont présenté il y a dix jours un audit selon lequel 850 millions de francs de plus par année seraient nécessaires.

Malgré les difficultés budgétaires de la Confédération et la nécessité de garantir le bon état du réseau, que le ministre juge prioritaire, il convient de continuer d'investir dans le développement de l'infrastructure. Des réseaux de transport performants et qui fonctionnent bien «sont essentiels pour l'économie et toute la société», a rappelé Moritz Leuenberger. (ats)

Ton opinion