Économie - La vaccination: un moyen pour sauver l’hôtellerie
Publié

ÉconomieLa vaccination: un moyen pour sauver l’hôtellerie

Le directeur de la section grisonne d'HotellerieSuisse estime que, à moyen terme, la vaccination sera le ticket d’entrée aussi dans les hôtels.

Le vaccin pourrait être le sésame pour séjourner à l’hôtel.

Le vaccin pourrait être le sésame pour séjourner à l’hôtel.

DR

Le directeur de la section grisonne d'HotellerieSuisse, Jürg Domenig, voudrait que le taux de vaccination contre le Covid-19 des hôtes et des employés de la branche soit le plus élevé possible. «Il s’agit du moyen de garantir des vacances sûres et des entreprises saines», a-t-il déclaré dans la «SonntagsZeitung». Il note qu’actuellement, l’investissement des hôtels pour lutter contre le Covid-19 est encore important: les distances doivent être respectées, les clients sont priés de se désinfecter les mains et le personnel doit porter un masque. «La vaccination rendrait les choses beaucoup plus faciles. À moyen terme, elle sera le ticket d’entrée dans les hôtels», estime-t-il.

Il ajoute qu’aujourd’hui déjà, des événements tels que des mariages ne sont organisés que si tous les participants présentent un certificat Covid valable. «Il faut que les personnes soient vaccinées, testées ou aient été infectées et qu’elles aient récupéré.» On retrouve ces mesures aussi pour les grands événements tels que le festival da Jazz de Saint-Moritz.

Le pour et le contre

Plus largement, certains hôtels des Grisons, du Valais et de Suisse centrale envisagent de n’admettre que les clients vaccinés, comme l’a déclaré la semaine passée le directeur de Suisse Tourisme Martin Nydegger dans la «SonntagsZeitung».

La proposition émane des clients qui ont déclaré qu’ils se sentiraient plus à l’aide si tout le personnel et tous les clients étaient vaccinés. Mais la faîtière HotellerieSuisse est partagée face à cette proposition. Si la vaccination obligatoire est introduite, de nombreux clients bouderont les hôtels tandis que d’autres seraient justement heureux de ne se retrouver qu’avec d’autres personnes vaccinées.

(jbm)

Ton opinion