Actualisé 04.07.2006 à 22:15

La vague d'enlèvements et d'assassinats se poursuit en Irak

Le vice-ministre de l'Electricité irakien, Raad al-Hareth, a été momentanément enlevé hier.

Il a été relâché en soirée. Cet enlèvement intervient trois jours après celui de la députée sunnite Taisir Nadjah al-Machhadani, dont le sort reste inconnu. Les violences se sont poursuivies dans le pays. Plusieurs personnes ont été abattues et une bombe a explosé au passage d'une patrouille de police. De son côté, l'armée américaine affirme avoir tué un membre d'al-Qaida soupçonné d'être derrière l'attentat qui a fait 66 morts samedi sur un marché de la capitale.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!