Actualisé 03.02.2019 à 12:56

Chicago

La vague de froid crée des phénomènes étranges

Les températures ont atteint des records négatifs ces jours aux Etats-Unis. A Chicago, sur les bords du lac Michigan, les plus téméraires ont pu observer un drôle de phénomène.

de
jfe

Chicago, connaissait vendredi des températures proches des normales saisonnières avec -9 degrés alors qu'un redoux était attendu. La troisième ville du pays, a connu mercredi -29 degrés, tout proche du record de janvier 1985 (-32). Ce jour-là, le météorologue américain Tom Skilling, filmait des images spectaculaires du lac Michigan, alors gelé sur les rives.

Une sorte de brume s'est alors formée à la surface, provoquée par la différence de températures, donnant lieu à un spectacle surprenant.

-53°C dans le Minnesota

Le nord des Etats-Unis retrouvait vendredi des températures de saison après le passage d'une vague de froid historique qui a fait une vingtaine de morts en une semaine avant de terminer sa course sur la côte Atlantique.

Les régions du «Midwest» et des Grands lacs ont battu ces derniers jours des records de basses températures en ressenti avec -53°C enregistrés dans le Minnesota, -51 dans le Wisconsin, -50 dans l'Iowa et -48 dans l'Illinois.

Une jeune femme, originaire de l'Iowa avait d'ailleurs montré sur Twitter comment ses cheveux humides avaient gelé instantanément en sortant.

L'air polaire a fait geler une partie des célèbres chutes du Niagara, à la frontière américano-canadienne, et selon la météo, près de la moitié des eaux des Grands lacs étaient recouvertes de glace, perturbant le trafic des bateaux entre le Canada et les Etats-Unis.

Entre 17 et 21 décès liés à la vague de froid ont été enregistrés, selon les médias citant un bilan officiel provisoire.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!