Actualisé 19.10.2009 à 16:35

Fusillade à Zurich

La veille, «ils étaient heureux et faisaient des plaisanteries»

Une femme a été tuée lundi matin à Zurich à la suite d'une fusillade dans le quartier de Schwamendingen. Les raisons sont peu claires.

de
Annette Hirschberg/mac

Sur place, les policiers ont trouvé une femme de 41 ans blessée, gisant au sol. Malgré les efforts pour la réanimer, la femme, d'origine du Bangladesh, a succombé à ses graves blessures selon une porte-parole de la police de la ville de Zurich.

Plusieurs coups de feu auraient retenti après 5h30, selon des témoins oculaires cités par Radio 24. Le ou les auteurs des coups de feu ne sont pas identifiés.

Une habitante du quartier témoigne à 20 Minuten Online avoir entendu des coups de feu, peu après 5h30 ce matin: «J'ai entendu d'abord deux détonations suivies de deux autres très rapprochées et, finalement, encore un coup de feu». En regardant dehors, elle a vu une dame étendue sur le dos sans pouvoir la reconnaître.

Selon un ami de la famille, la femme de 41 ans rentrait la veille d'un voyage à Majorque avec sa famille. «Je suis allé les chercher hier à l'aéroport. Ils étaient heureux et faisaient des plaisanteries. Rien ne laissait présager une crise», a déclaré un ami de la famille à 20 Minuten Online.

Le mari de la défunte n'a pas été arrêté par la police. D'après un ami proche qui a pu lui rendre visite brièvement ce matin, il se trouve actuellement à la maison en pleurs et désespéré.

Apparemment, rien n'indique que des problèmes de couple soient à l'origine du drame. La défunte est la seconde épouse de l'homme. Ensemble, ils ont deux enfants âgés de douze et cinq ans et entretiendraient de bonnes relations avec la première épouse qui garde parfois les enfants.

La police recherche l'arme du crime

Actuellement, des agents fouillent minutieusement les alentours ainsi qu'une voiture qui se trouvait sur les lieux du crime. Tout le véhicule est passé au peigne fin, y compris le moteur. Un chien policier a été appelé en renfort. Selon toute vraisemblance, la police, qui n'est pas encore en mesure de fournir d'autres informations sur ce drame, est à la recherche l'arme du meurtre.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!