Actualisé 19.02.2020 à 11:51

GenèveLa vendange 2019 donne peu de moût

Les chiffres des récoltes de l'an passé sont tombés. Sans être catastrophique, la cuvée se situe sous la moyenne des dix dernières années.

de
jef
La cuvée 2019 est moins abondante que d'habitude.

La cuvée 2019 est moins abondante que d'habitude.

Keystone/Marcel Gillieron

La production de moût genevois (soit le jus de raisin qui n'a pas encore subi la fermentation alcoolique) issue de la vendange 2019 se situe en-dessous de la moyenne des dix dernières années, qui se fixe à 94'795 hectolitres (soit 9,5 millions de litres), a communiqué l'office cantonal de la statistique. Elle n'a atteint «que» 85'539 hectolitres. L'Etat note cependant que la cuvée 2019 est bien plus imposante que celle de 2017, mise à mal par la gelée tardive, et restée bloquée à 68'862 hectolitres.

Par ailleurs, les crus rouges représentent 50,3% du total encavé, contre 49,7% pour les blancs. Il s'agit de l'écart le plus faible observé depuis 2004, année où les cépages rouges sont devenus majoritaires au bout du lac.

La surface qui y est cultivée est stable depuis quinze ans, avec 1408 hectares en 2019, dont 123 situés en France voisine. La moitié du vignoble genevois se concentre sur les communes de Satigny et Dardagny.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!