05.09.2019 à 12:55

VaudLa Venoge retrouvera un bout de son lit naturel

Des travaux de renaturations sont en cours entre Lussery-Villars et Penthalaz (VD). Ils devraient être terminés d'ici la fin de l'année.

de
ats

Dans le cadre des travaux de renaturation de la Venoge entre Lussery-Villars et Penthalaz (VD), les spécialistes redirigent un tronçon du cours d'eau dans son ancien lit. L'intervention, qui vient de débuter, doit permettre de lui donner plus d'espace sur environ 600 mètres.

Pour pouvoir procéder à cette étape, les ouvriers ont dû assainir des anciennes décharges datant des années 1970. Ces premiers travaux ont été réalisés cet été, explique jeudi le canton de Vaud. L'heure est désormais venue d'excaver le futur site de la Venoge au coeur de la zone alluviale qui borde l'actuel tracé de la rivière.

1 / 5
Le canton de Vaud est en pleine renaturation de la Venoge. Après des travaux d'excavation entre Lussery-Villars et Penthalaz, son nouveau lit sera réalisé sur plusieurs centaines de mètres.

Le canton de Vaud est en pleine renaturation de la Venoge. Après des travaux d'excavation entre Lussery-Villars et Penthalaz, son nouveau lit sera réalisé sur plusieurs centaines de mètres.

Keystone/Laurent Gillieron
La conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro a présenté cette étape des travaux de renaturation de la Venoge à la presse jeudi.

La conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro a présenté cette étape des travaux de renaturation de la Venoge à la presse jeudi.

Keystone/Laurent Gillieron
La grue est à pied d'oeuvre pour permettre les travaux d'excavation de la Venoge.

La grue est à pied d'oeuvre pour permettre les travaux d'excavation de la Venoge.

Keystone/Laurent Gillieron

Dans le cadre de ce chantier, des aménagements sont également prévus pour favoriser le retour des batraciens à cet endroit. Une protection renforcée de la voie CFF doit aussi voir le jour.

Fini cette année

Budget des travaux: 1,2 million de francs dont 80% à la charge de la Confédération et le solde pour le canton de Vaud. Côté agenda, le chantier devrait être terminé avant la fin de l'année.

Dans un troisième temps, une nouvelle série de mesures a été acceptée par le Grand Conseil qui comprend la renaturation à l'amont du Bois de Vaux. Le rétablissement de la continuité piscicole du Léman jusqu'à la Tine de Conflens est aussi prévu ainsi qu'un plan de lutte contre les plantes exotiques envahissantes.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!