Assassinat à Genève: «La victime avait perdu beaucoup de sang»

Actualisé

Assassinat à Genève«La victime avait perdu beaucoup de sang»

Une étudiante de 29 ans est décédée après avoir été agressée avec une barre de fer lundi soir. La police recherche son agresseur.

par
Jérôme Faas/jcu/tpi

L'agression mortelle ressemble à une tentative de vol qui aurait mal tourné, annonce ce mardi lematin.ch. Lundi soir vers 23h, une étudiante d'origine italienne de 29 ans a été attaquée alors qu'elle rentrait chez elle, tout près de la maternité des HUG. Selon le site du quotidien orange, son agresseur voulait lui dérober son sac. Il lui aurait ensuite fracassé le crâne avec une barre de fer. La victime est décédée à l'hôpital des suites de ses blessures.

Des cris dans la nuit

François habite au numéro 22 de l'avenue de la Croisette, devant lequel la jeune femme a été agressée. «Elle était par terre quand je suis arrivé. Elle avait perdu beaucoup de sang», témoigne-t-il. La victime gisait sur le bord du trottoir, contre une voiture blanche. A côté d'elle se trouvait ce que le témoin pense être l'arme du crime. Il décrit l'objet comme étant semblable à un pied de chaise en métal de 65-70 cm lourd, entre 5 et 8 kilos.

D'après Iris*, qui habite aussi au 22, «la victime était inconsciente mais apparemment encore en vie puisque les secours ont tenté de la réanimer pendant une bonne demi-heure». Elle rapporte que ses voisins du dessous ont entendu des cris et ont découvert le corps.

Vincent, locataire d'un appartement donnant sur le lieu de l'agression, raconte avoir «entendu un cri de femme, long et puissant, suivi d'un bruit métallique, comme si quelque chose tombait parterre. Ensuite une autre voix a lancé un «Hé ho, vous!». «J'ai entendu plusieurs cris perçants», ajoute une autre voisine.

Procédure ouverte pour assassinat

Dans un communiqué diffusé mardi en fin de matinée, le Ministère public du bout du lac confirme qu'«une jeune femme, née en 1987, est décédée des suites de ses blessures après avoir été victime d'une agression commise par un homme, dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 avril, à l'avenue de la Croisette, proche de la rue de l'Aubépine. Une enquête pour assassinat a été ouverte».

L'auteur de cet homicide est toujours en fuite. Il s'agirait selon lematin.ch d'un homme d'origine africaine mesurant 1m90 et âgé de 20 à 30 ans. Les éventuels témoins sont invités à prendre rapidement contact avec la brigade criminelle de la police judiciaire, joignable au +41 (0)22 427 72 40.

*Prénom d'emprunt

Ton opinion