Actualisé 18.06.2018 à 10:01

GenèveLa victime s'était montrée menaçante et provocatrice

La justice a relaxé plusieurs protagonistes d'une rixe aux Pâquis, en 2016. En cause: le comportement de la victime.

von
dra

Le Tribunal correctionnel a acquitté trois des quatre Genevois accusés d'avoir frappé un homme, en 2016 dans le quartier des Pâquis. Un seul prévenu, qui avait cassé son verre de bière sur la tête de la victime, a finalement été condamné. Il a écopé de 12 mois de prison avec sursis, indique la «Tribune de Genève».

Les images de vidéosurveillance ont montré que l'homme agressé a eu une attitude «provocatrice, menaçante et insultante» à l'égard des prévenus, selon les juges. Avant d'être frappé, il a notamment brandi un couteau à plusieurs reprises. L'avocat de la victime fera appel du jugement.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!