Albanie: La victoire d'Edi Rama confirmée aux législatives
Actualisé

AlbanieLa victoire d'Edi Rama confirmée aux législatives

La commission électorale albanaise a annoncé mardi soir la majorité absolue pour le Parti socialiste qui a promis de réformer.

1 / 24
La large victoire du premier ministre socialiste Edi Rama sur la droite aux législatives en Albanie se confirmait mardi deux jours après le scrutin, selon les résultats quasi-définitifs. (Mardi 27 juin 2017)

La large victoire du premier ministre socialiste Edi Rama sur la droite aux législatives en Albanie se confirmait mardi deux jours après le scrutin, selon les résultats quasi-définitifs. (Mardi 27 juin 2017)

Keystone
Le PS de Edi Rama est en passe de remporter le scrutin. Peintre et amateur de basket-ball, il entamé sa carrière politique avant la chute du régime communiste d'Enver Hoxha à la fin des années 1980. (Lundi 26 juin 2017)

Le PS de Edi Rama est en passe de remporter le scrutin. Peintre et amateur de basket-ball, il entamé sa carrière politique avant la chute du régime communiste d'Enver Hoxha à la fin des années 1980. (Lundi 26 juin 2017)

Keystone
Le V de la victoire! Le Parti socialiste d' Edi Rama serait aux portes du pouvoir, selon des résultats partiels. Il obtient 50,33% des voix, après le dépouillement d'un peu plus du tiers des  5'362 bureaux du pays. (Lundi 26 juin 2017)

Le V de la victoire! Le Parti socialiste d' Edi Rama serait aux portes du pouvoir, selon des résultats partiels. Il obtient 50,33% des voix, après le dépouillement d'un peu plus du tiers des 5'362 bureaux du pays. (Lundi 26 juin 2017)

AFP

Le parti socialiste albanais a obtenu la majorité absolue au Parlement lors des élections législatives de dimanche, selon des résultats définitifs. Il s'est engagé mardi à endiguer la corruption, à résorber le chômage et à éradiquer la culture du cannabis.

Le chef de la commission électorale albanaise a annoncé mardi que les électeurs avaient accordé 48% des voix aux socialistes, soit 74 sièges au Parlement qui en compte 140. Le parti démocratique, de centre-droit, est arrivé en deuxième position avec 29%, soit 43 sièges.

«Après notre premier mandat, il reste beaucoup à faire et nous devons nous remettre immédiatement au travail, poursuivre les réformes, stimuler l'économie et créer de l'emploi», a dit dans un communiqué le premier ministre socialiste sortant, Edi Rama.

UE visée

Déjà membre de l'alliance atlantique (OTAN), l'Albanie espère désormais rejoindre l'Union européenne. Elle devra toutefois d'abord réformer considérablement son système judiciaire pour enrayer une corruption que certains observateurs qualifient d'endémique.

L'UE reproche en outre à l'Albanie d'être le principal fournisseur de cannabis en Europe et l'éradication de cette culture constitue un défi considérable pour les autorités de Tirana.

Edi Rama a réitéré l'engagement pris avant le scrutin avec le chef de file du parti démocratique, Lulzim Basha, d'engager une réforme constitutionnelle et de parler d'une seule et même voix avec Bruxelles sur la question de l'adhésion.

Son adversaire a toutefois adopté mardi un ton moins conciliant, accusant le parti socialiste d'avoir acheté des voix. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion