Football - Espagne: La victoire ou la crise pour le Real

Actualisé

Football - EspagneLa victoire ou la crise pour le Real

Etrillés 4-0 mardi par Alcorcon (3e div.) en 16e de finale aller de la Coupe d'Espagne, le Real Madrid et son entraîneur Manuel Pellegrini se retrouvent au pied du mur, contraints de s'imposer samedi à domicile face à Getafe, lors de la 9e journée, s'ils veulent éviter la crise.

Après ce qui a été qualifié par la presse espagnole de «pire humiliation» dans l'histoire du club madrilène, les Merengue n'ont plus droit à l'erreur, surtout dans leur antre de Santiago Bernabeu.

Le Real a été incapable de glaner une seule victoire lors de ses trois derniers matches et le désastre face à Alcorcon - une équipe de la banlieue de Madrid n'ayant jamais joué au sein de l'élite - a accentué la pression sur les épaules de Pellegrini avant le derby face à Getafe.

«C'est très embarrassant. Cette défaite est difficile à avaler», a confié l'entraîneur chilien. «Nous devons montrer du caractère et chacun doit prendre ses responsabilités afin que nous puissions renverser la vapeur lors de la prochaine rencontre», a-t-il prévenu.

Getafe n'a pas été un adversaire toujours facile pour le Real. L'année dernière, il s'est imposé 3-1 sur sa pelouse, poussant inexorablement Bernd Schuster, l'entraîneur d'alors du Real, vers la sortie.

Le Barça sur un nuage

Alors que Barcelone fait la course en tête, avec trois longueurs d'avance, le Real (2e, 19 pts) doit à tout prix éviter de commettre un nouveau faux pas s'il veut rester au contact des Catalans. Dans cette optique, Pellegrini pourra compter sur le Brésilien Kaka, qui n'a pas été aligné face à Alcorcon, mais pas sur le Portugais Cristiano Ronaldo, toujours en délicatesse avec une cheville.

A l'heure d'aller défier Osasuna samedi, le Barça, lui, est toujours en pleine euphorie. Sa victoire écrasante (6-1) face à Saragosse le week-end dernier, avec un triplé de Keita et un doublé d'Ibrahimovic, n'y est sûrement pas étrangère.

L'Atletico Madrid, de son côté, espère se relancer sur le terrain de l'Athletic Bilbao avec l'arrivée de son nouvel entraîneur, Quique Sanchez Flores. Mais la tâche s'annonce difficile, le club étant dangereusement proche de la zone de relégation (17e, 7 pts). «J'ai foi dans les joueurs et je crois que la qualité de notre effectif est suffisante pour nous tirer de ce mauvais pas», a-t-il toutefois estimé.

Dans les autres matches, le FC Séville (3e, 16 pts) tentera de retrouver le chemin des filets à Xerez (19e, 5 pts), tandis qu'en bas de tableau, Villarreal (18e, 6 pts), aux abois, s'efforcera dimanche de confirmer sa victoire face à Malaga (2-1), la première de la saison, en accueillant Tenerife.

Samedi (en heure GMT):

(16H00) Real Madrid - Getafe

(18H00) Xerez - FC Séville

Osasuna Pampelune - FC Barcelone

(20H00) Athletic Bilbao - Atletico Madrid

Dimanche (16H00):

Villarreal - Tenerife

Espanyol Barcelone - Valladolid

Majorque - Racing Santander

Saragosse - Almeria

(18H00) Malaga - Valence

(20H00) Deportivo La Corogne - Sporting Gijon

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. FC Barcelone 22 8 7 1 0 23 4 19

2. Real Madrid 19 8 6 1 1 21 6 15

3. FC Séville 16 8 5 1 2 14 5 9

4. Valence CF 15 8 4 3 1 15 9 6

5. Deportivo La Corogne 15 8 5 0 3 11 10 1

6. Majorque 14 8 4 2 2 15 9 6

7. Sporting Gijon 12 8 3 3 2 10 9 1

8. Getafe 12 8 4 0 4 12 12 0

9. Espanyol Barcelone 12 8 3 3 2 7 8 -1

10. Osasuna 11 8 3 2 3 10 9 1

11. Athletic Bilbao 10 8 3 1 4 8 13 -5

12. Almeria 9 8 2 3 3 7 10 -3

13. Tenerife 9 8 3 0 5 5 12 -7

14. Valladolid 8 8 2 2 4 13 16 -3

15. Real Saragosse 8 8 2 2 4 11 17 -6

16. Santander 7 8 1 4 3 10 16 -6

17. Atletico Madrid 7 8 1 4 3 10 18 -8

18. Villarreal 6 8 1 3 4 7 11 -4

19. Xerez 5 8 1 2 5 3 14 -11

20. Malaga 4 8 1 1 6 8 12 -4 (afp)

Ton opinion