Actualisé 19.04.2007 à 10:24

La vidéo choc du tueur de Virginia Tech

Entre ses deux séries de tirs, le tueur de Virginia Tech a envoyé un courrier au siège de la NBC à New York accompagné de photos de lui en train de brandir des armes et d'une vidéo où il fait une déclaration haineuse.

«Vous auriez eu 100 milliards d'occasions et de moyens d'éviter d'en arriver là», déclare Cho Seung-Hui, 23 ans, d'une voix dure et déterminée, dans un extrait diffusé dans le journal télévisé du soir de la NBC. «Mais vous avez décidé de répandre mon sang. Vous m'avez poussé dans mes retranchements et ne m'avez pas laissé d'autre issue. La décision vous appartenait. Désormais vous avez du sang sur les mains et vous ne pourrez jamais l'effacer.»

Il se plaint à plusieurs reprises de se sentir harcelé, blessé.

«Vous avez vandalisé mon coeur, violé mon âme et éveillé ma conscience», affirme-t-il. «Vous pensiez consumer la vie pathétique d'un jeune homme. Grâce à vous, je meurs comme Jésus-Christ, pour inspirer des générations du peuple faible et sans défense.»

Selon la NBC, le colis contenait un pamphlet décousu et souvent incohérent de 1.800 mots accompagné de 43 photos, dont 11 montrent l'assassin pointant des armes à feu en direction de la caméra. Une grande partie du discours est incohérent et parsemé de grossièretés; l'auteur s'y répand en injures contre le christianisme et les riches.

«Vos Mercedes ne suffisaient pas, bande de sales mômes», reproche-t-il, lisant visiblement un support écrit. «Vos colliers dorés ne suffisaient pas, espèces de snobs. Vos fonds de pension ne suffisaient pas. Votre vodka et votre cognac ne suffisaient pas. Toute votre débauche ne suffisait pas. Rien de tout cela ne suffisait à satisfaire vos besoins hédonistes. Vous aviez tout.»

Ce colis qui est arrivé à la rédaction de la NBC deux jours après la tuerie la plus meurtrière de l'histoire moderne des Etats-Unis, portait un timbre-poste prouvant qu'il avait été envoyé d'un bureau de poste de Virginie à 9h01 lundi, soit environ 45 minutes après la première fusillade.

Ce qui expliquerait l'un des grands mystères de ce massacre: où était le tireur et qu'a-t-il fait pendant ce laps de deux heures entre la première série de tirs dans un dortoir et la seconde attaque dans des salles de classe?

Certains clichés montrent l'assassin en train de sourire. Sur certaines photos, il brandit deux armes en même temps, une dans chaque main. Il porte une veste kaki de style militaire, des mitaines, un tee-shirt noir, un sac à dos et une casquette de base-ball noire.

Le courrier est parti avec la levée postale du soir, mais il n'est parvenu que mercredi matin à la NBC. Il a apparemment été retardé à cause d'un code ZIP erroné (code postal utilisé aux Etats-Unis), selon la NBC.

Un employé du service postal de la NBC a signalé l'existence de ce courrier à la NBC après avoir été alerté par l'adresse de l'expéditeur à Blacksburg et un nom identique à celui retrouvé gribouillé à l'encre rouge sur le bras de Cho Seung-Hui après le bain de sang», a précisé Ismaïl Ax de la NBC.

«Je n'étais pas obligé de faire ça. J'aurais pu me dérober. J'aurais pu fuir», assène le tueur. «Mais désormais je n'en ai plus pour longtemps. Ce n'est pas pour moi, pour mes enfants et mes frères et soeurs que vous (juron). Je l'ai fait pour eux.»

Il a également évoqué le massacre de Columbine et ses responsables, deux adolescents, selon la NBC.

Selon le président de NBC News, Steve Capus, la chaîne a reçu le paquet vers midi et l'a aussitôt signalé au FBI. Il a précisé que le FBI avait demandé à la NBC d'être prudent avec ces éléments pour que le Bureau puisse les visionner et les décrypter avant toute diffusion, ce qu'a respecté la NBC, avant de rendre l'histoire publique juste avant que la police n'annonce l'existence du courrier à 16h30.

Pour Capus, il est évident que Cho a enregistré lui-même la vidéo puisqu'on le voit s'incliner pour couper la caméra.

L'enquête policière devra déterminer le moment précis où la vidéo a été tournée, selon la porte-parole de la police Corinne Geller. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!