Cyclisme: La vidéo de la chute de Cancellara

Actualisé

CyclismeLa vidéo de la chute de Cancellara

Grand favori de Paris-Roubaix, le Bernois a chuté à deux reprises, mercredi puis jeudi. Il a arrêté la reconnaissance de parcours à laquelle il se livrait, à 3 jours de la «reine des classiques».

Fabian Cancellara qui était placé à l'avant du groupe, devant ses coéquipiers de la formation RadioShack, est tombé à l'entrée du secteur de Warlaing, situé à 76 kilomètres de l'arrivée de la course, annonce le site internet du quotidien régional «La Voix du Nord».

Le Bernois, double vainqueur de l'épreuve (2006 et 2010), est monté ensuite dans la voiture de son directeur sportif Dirk DeMol, lui-même lauréat en 1988. Cette chute est la deuxième en moins de 24 heures pour Cancellara, qui a dominé dimanche dernier le Tour des Flandres.

Mercredi, le Suisse est tombé à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée du GP de l'Escaut. Le cuissard déchiré en haut de la cuisse gauche, il a toutefois terminé la course.

«Mal aux fessiers»

«Un accident classique, sa roue a touché une autre roue et il s'est retrouvé à terre», a expliqué le directeur sportif Luca Guarcilena en relevant que, si la chute s'était produite à 60 km/h, le pronostic était optimiste: «Il était un peu mal à l'aise ensuite mais, comme les muscles étaient chauds, il a pu continuer. Nous sommes confiants. Ce n'est pas idéal mais ça va.»

En soirée, Cancellara a livré un court message sur son compte twitter reconnaissant qu'il avait «mal aux fessiers». «Spartacus» a respecté toutefois le programme prévu. Il est remonté jeudi sur le vélo pour la traditionnelle reconnaissance des secteurs pavés à laquelle sacrifient la plupart des concurrents de Paris-Roubaix mais qui, cette fois, s'est achevée pour lui prématurément. (afp)

Côte fracturée pour Boonen

Le Belge souffre d'une côte fracturée à la suite de sa chute dimanche dernier dans le Tour des Flandres, a annoncé jeudi l'équipe Omega Pharma. Boonen, qui ressentait une douleur au thorax depuis deux jours, a passé jeudi matin de nouveaux examens à Herentals qui ont permis de déceler cette fracture à la dixième côte (gauche).

L'Anversois est tombé 19 kilomètres après le départ du Tour des Flandres, après avoir heurté un plot en plastique situé sur le bord de la route.

Ton opinion