Lausanne: La vidéo d’une fête au Great Escape aurait dû être floutée

Publié

LausanneLa vidéo d’une fête au Great Escape aurait dû être floutée

Le Conseil suisse de la presse reproche à 20 minutes d’avoir publié des reflets filmés d’une soirée qui auraient permis d’identifier un fêtard dans une foule ne respectant pas les règles sanitaires.

par
Philippe Favre
Le Great Escape a été le théâtre d’une soirée endiablée le 3 novembre 2020, la veille de la fermeture des bars.

Le Great Escape a été le théâtre d’une soirée endiablée le 3 novembre 2020, la veille de la fermeture des bars.

20 minutes/fnt

«En diffusant sur son site une vidéo non floutée d’une soirée lausannoise, 20 minutes a violé le chiffre 7 de la Déclaration des devoirs et des droits du/de la journaliste, qui enjoint de protéger la vie privée des individus pour autant qu’un intérêt public prépondérant ne justifie pas leur identification», estime le Conseil suisse de la presse dans une prise de position que, selon l’usage, nous sommes tenus de publier. De son côté, la rédaction en chef maintient que la vidéo n’a jamais été publiée sans «floutage».

Dans l’article intitulé «Covid-19: Grosse ambiance mais normes sanitaires aux oubliettes» (4 novembre 2020), la vidéo montrait des noctambules qui profitaient d’une dernière sortie avant la fermeture des établissements publics pour des raisons sanitaires, en novembre 2020. Si la vidéo a été publiée non floutée dans un premier temps sur un autre média, 20 minutes a immédiatement fait en sorte que personne ne soit  identifiable sur les images. 

Participant identifié et licencié

Le soir du 3 novembre 2020, une foule compacte dansait au bar The Great Escape sans respecter les obligations de port du masque et de respect des distances. Sur les 280 personnes présentes, huit ont ensuite été testées positives au Covid-19.

Un des participants à cette soirée a saisi le Conseil suisse de la presse. Selon lui, «la vidéo non floutée a eu pour conséquence qu’il a été identifié, puis licencié par son employeur» au motif que sa participation à cette fête était incompatible avec ses fonctions. 

Ton opinion