Actualisé 08.05.2008 à 17:56

La vie cachée des stars

L'exposition «Trash», à Genève, qui réunit des photos de poubelles de stars, débarque pour la première fois en Suisse.

Les œuvres des journalistes français Bruno Mouron et Pascal Rostain avaient beaucoup fait parler d'elles lorsqu'elles avaient été montrées à Paris l'année dernière.

Et pour cause, elles dévoilent le contenu des sacs à ordures des plus grandes stars. L'intimité des célébrités est accrochée aux murs des musées et des galeries du monde entier, mais Bruno Mouron précise qu'«il n'y a pas de voyeurisme» dans sa démarche. «On ne veut pas que ce soit scandaleux. Ainsi, on retire tout ce qui est médical ou sexuel.»

Douze photos de grands formats seront exposées au Flux Laboratory de Genève: des clichés de détritus de stars internationales comme Madonna, Jack Nicholson ou Sharon Stone, et aussi de trois personnalités suisses. Mais chut, pas question pour la galerie et pour les artistes de révéler leurs noms avant le vernissage.

La vie intime des célébrités, c'est ce qui attire d'abord l'attention, mais l'exposition présente également des déchets d'anonymes de différents pays. Les poubelles russes montrent ainsi l'écart qui sépare riches et pauvres dans ce pays. «Nos clichés ne sont pas seulement des oeuvres médiatiques. On s'intéresse à la mondialisation et à la consommation. On a commencé il y a vingt ans, et on voit des évolutions. Dans quelques années, ce sera un témoignage historique encore plus intéressant.»

Myriam Genier

Flux Laboratory, du 15 mai au 13 juin.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!