Actualisé 02.07.2015 à 13:54

Cyclisme – DopageLa vie sexuelle de Lance Armstrong sous la loupe

La bataille juridique opposant le cycliste américain déchu et le gouvernement des Etats-Unis vient de passer un nouveau cap, relate «USA Today».

de
duf
Le cycliste déchu devra sans doute répondre à des question concernant sa vie intime.

Le cycliste déchu devra sans doute répondre à des question concernant sa vie intime.

Selon le quotidien américain, le gouvernement fédéral aimerait savoir si Lance Armstrong a couché avec l'un des témoins-clés dans l'affaire du dopage de l'ex-champion. Cette question a été évoquée le 9 juin dernier, lors de la déposition de Stephanie McIlvain, ancienne représentante pour un fabriquant de lunettes sponsor d'Armstrong à l'époque.

«Le conseil a demandé à Mlle McIlvain si elle avait partagé une relation intime avec Armstrong» relèvent des documents transmis par la défense du Texan. Les réponses livrées par la femme en question sont restées sous scellés et les avocats d'Armstrong ont demandé au gouvernement «qu'ils confirment qu'aucune question similaire ne lui serait posée, ni a aucun autre témoin». Face au refus de l'instance fédérale, les avocats de l'ex-septuple vainqueur du Tour de France ont demandé au tribunal d'empêcher les questions de nature intime.

«De telles questions sont hors de propos, faites seulement pour embarrasser ou agacer et devraient être bannies», ont-ils plaidé. Ils ont alors demandé qu'on interdise les questions «concernant la vie sexuelle d'Armstrong». Le gouvernement a pour sa part indiqué que les questions étaient fondées, puisqu'elles pouvaient mettre un lumière un «parti pris» de Stephanie McIlvain, dans le procès du Texan pour fraude à hauteur 100 millions de dollars. L'affaire remonte à un précédent procès tenu en 2005, dans lequel les déclarations de la représentante avaient conduit à la relaxe de Lance Armstrong.

Deux étapes pour la bonne cause

Lance Armstrong va revenir cet été sur le Tour de France. Le Texan ne participera pas à la course, mais roulera sur deux tracés d'étapes, la veille du passage du peloton, dans le cadre de son opération «Le Tour, un Jour Avant». Il s'agit d'une campagne de lutte contre la leucémie organisée par l'association «Cure Leukaemia», lancée par l'ex-footballeur Geoff Thomas.

Armstrong roulera en compagnie d'autres compétiteurs sur le parcours de la 13e étape (Muret-Rodez) puis celui de la 14e (Rodez-Mende), les 16 et 17 juillet prochains.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!