Actualisé 04.03.2013 à 20:20

TaxeLa vignette coûtera 100 francs dès 2015

C'est fait, le prix de la vignette autoroutière va plus que doubler dans deux ans. La hausse à 100 francs, souhaitée par le Conseil fédéral, financera l'extension et l'entretien du réseau routier.

C'est finalement le PS qui a fait pencher la balance en se ralliant au montant de 100 francs.

C'est finalement le PS qui a fait pencher la balance en se ralliant au montant de 100 francs.

Le prix de la vignette autoroutière passera de 40 à 100 francs dès 2015. Par 97 voix contre 89, le National a renoncé lundi à fixer ce montant à 70 francs, éliminant la dernière divergence avec le Conseil des Etats dans le nouvel arrêté sur le réseau des routes nationales.

Ce projet vise à inclure quelque 400 km de routes supplémentaires dans le réseau. La hausse du prix de la vignette à 100 francs, souhaitée par le Conseil fédéral, permettra de financer à long terme cette extension du réseau et son entretien, a dit Kurt Fluri (PLR/SO), au nom de la commission.

Elle permettra de réaliser plusieurs tronçons, comme le projet de route entre Le Locle et La Chaux-de-Fonds (NE), a affirmé la conseillère fédérale Doris Leuthard. La ministre des transports a rappelé qu'il s'agit de la première augmentation du tarif de la vignette depuis 20 ans.

Plusieurs élus UDC ont tenté de convaincre leurs collègues de maintenir le montant de 70 francs qu'ils avaient initialement fixé. Les sommes que la Confédération alloue au rail sont trop importantes par rapport à celles prévues pour la route, a argumenté en vain Nadja Pieren (UDC/BE). C'est finalement le PS qui a fait pencher la balance en se ralliant au montant de 100 francs.

Compromis refusé

L'idée d'une vignette à 80 francs n'a pas non plus convaincu. Ce compromis permettrait d'assurer le financement d'une partie de l'extension du réseau, le reste devant être puisé dans l'impôt sur les huiles minérales, a estimé Jürg Grossen (PVL/BE).

Le prix de la vignette n'augmentera pas avant 2015, lorsque le fonds du financement spécial pour la circulation routière devrait tomber sous la barre du milliard de francs. Il sera possible d'en acheter une à 40 francs, valable durant deux mois.

Le nouvel arrêté est un compromis auquel les cantons et la Confédération sont parvenus après plusieurs années d'âpres négociations. La Confédération sera propriétaire des 400 km de routes supplémentaires. Coût de l'opération: 305 millions de francs de plus par an pour les caisses fédérales. (ats)

Les motocycles légers électriques bientôt assimilés aux cyclomoteurs

Les motocycles légers à propulsion électrique devraient être assimilés aux cyclomoteurs légers et être ainsi exemptés du contrôle périodique imposé aux véhicules automobiles. Le Conseil national a approuvé lundi tacitement une motion en ce sens.

Cet assouplissement concerne des véhicules dont la vitesse maximale de construction ne dépasse pas les 20 km/h et qui sont éventuellement équipés d'une assistance au pédalage jusqu'à 25 km/h. Leur largeur ne doit en outre pas dépasser 1 mètre et la puissance continue de leur moteur doit être limitée à 2 kilowatts.

Dans une révision entrée en vigueur en mai 2012, le Conseil fédéral avait déjà franchi ce pas pour les vélos électriques. Estimant que les règles existantes ne semblent plus totalement adaptées aux autres véhicules électriques légers, la commission des transports du National a proposé la modification approuvée lundi par le plénum. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.

Ces véhicules pourront également circuler partout où les cycles sont admis. Ils seront aussi assimilés aux vélos électriques pour ce qui est du permis de conduire, avec une autorisation dès 14 ans pour les titulaires du permis de conduire pour cyclomoteurs et dès 16 ans pour les personnes ne possédant aucun permis.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!