MAISON DE GANGSTER A MIAMI - La villa d’Al Capone est vouée à la démolition
Ce joli bâtiment de deux étages n’est que la pool house de la villa d’Al Capone.

Ce joli bâtiment de deux étages n’est que la pool house de la villa d’Al Capone.

EWM Realty International
Publié

MAISON DE GANGSTER À MIAMILa villa d’Al Capone est vouée à la démolition

La propriété de l’un des plus illustres criminels des États-Unis a récemment été vendue et va être démolie pour laisser place à une nouvelle construction.

par
Meret Steiger

En 1928, le redoutable gangster, Al Capone, a choqué la haute société de Miami Beach en achetant une propriété à Palm Island, l’une des adresses les plus prestigieuses de toute la ville. Le criminel de Chicago a vécu dans la propriété jusqu’à sa mort en 1947, sa veuve, Mae, jusqu’en 1952.

Depuis, la villa, qui a donné lieu à des rumeurs faisant état de fêtes endiablées et d’activités illégales, est passée entre les mains de plusieurs propriétaires. Des rumeurs qui pourraient bientôt prendre fin, vu qu’un promoteur a récemment acheté la maison et le terrain pour 10,75 millions de dollars – et envisage de la démolir pour laisser place à un bâtiment neuf de deux étages.

Al Capone était à la tête de l’Outfit de Chicago, la Cosa Nostra américaine. Aujourd’hui encore, il est considéré comme le symbole du crime organisé.

Al Capone était à la tête de l’Outfit de Chicago, la Cosa Nostra américaine. Aujourd’hui encore, il est considéré comme le symbole du crime organisé.

Wide World Photos, Chicago Bureau (Federal Bureau of Investigation)
À l’époque où il a fait l’acquisition du terrain sur Palm Island, il n’y avait encore quasiment aucun voisin.

À l’époque où il a fait l’acquisition du terrain sur Palm Island, il n’y avait encore quasiment aucun voisin.

EWM Realty International

Une villa sinistrée par l’ouragan

Le développement de Miami Beach a commencé au début du 20ème siècle. Des promoteurs ont alors remblayé plusieurs îles privées, chacune n’étant accessible que par une seule route. Cette situation, combinée à l’existence de communautés fermées (contrôles d’accès et barrières) ont fait de Palm Island et des autres îles remblayées des lieux particulièrement sûrs – et l’endroit idéal pour un chef de gang.

Al Capone a acheté une propriété sinistrée par la tempête et a investi 200’000 dollars (en 2021, cela équivaudrait à environ trois millions de dollars) dans les travaux de rénovation, dans la construction d’une maison de gardien et d’une clôture particulièrement haute. Personne ne devait pouvoir pénétrer le domaine sans être vu. La villa était non seulement sa résidence de villégiature, mais également un lieu de protection contre les gangsters rivaux. Elle a également servi d’alibi à Al Capone pour le massacre de la Saint-Valentin de 1929, dans lequel sept membres de gangs rivaux ont trouvé la mort.

Aujourd’hui, le quartier compte nettement plus de voisins qu’il y a près d’un siècle. Les trois bâtiments ont été rénovés à plusieurs reprises.

Aujourd’hui, le quartier compte nettement plus de voisins qu’il y a près d’un siècle. Les trois bâtiments ont été rénovés à plusieurs reprises.

Zillow
Si aucune photo du corps principal de la propriété n’a été publiée, la piscine est, en tous cas, impressionnante.

Si aucune photo du corps principal de la propriété n’a été publiée, la piscine est, en tous cas, impressionnante.

EWM Realty International
La pool house offre également une espace couvert pour la détente …

La pool house offre également une espace couvert pour la détente …

EWM Realty International

Le propriétaire a démoli la villa de Jeffrey Epstein

La villa d’Al Capone fait 564 m², compte quatre grandes chambres à coucher et une immense piscine. Le nouveau propriétaire, Todd Michael Glaser, est un illustre entrepreneur qui avait déjà fait parler de lui par le passé dans les médias, après avoir acheté la villa du banquier d’affaires et délinquant sexuel, Jeffrey Epstein, qu’il a faite démolir en avril dernier.

Il a des projets similaires pour la villa d’Al Capone, qui doit laisser place à une résidence moderne comprenant un plus grand nombre de chambres, un spa et un sauna privé. Reste à savoir si la piscine conservera sa taille impressionnante. Ce qui est certain, c’est que le futur occupant a la garantie d’avoir des voisins célèbres. Les îles remblayées de Palm Island, Hibiscus Island et Star Island sont notamment habitées par Sean Combs, Gloria Estefan, Matt Damon, Cher, Enrique Inglesias et Jennifer Lopez.

Ton opinion

0 commentaires