Bâle: La ville craint une épidémie de rougeole
Actualisé

BâleLa ville craint une épidémie de rougeole

Les autorités sanitaires craignent une épidémie de rougeole en ville de Bâle.

Le canton a recensé déjà 30 cas survenus depuis décembre dernier. La plupart concernaient des enfants et des jeunes gens qui n'avaient pas été vaccinés. Comme la rougeole est très contagieuse et que les complications ne sont pas rares, le Département de la santé de Bâle-Ville a lancé jeudi un appel à la population afin que toutes personnes nées après 1963 se fassent vacciner.

Ce n'est pas la première fois ces dernières années que de telles vagues de maladie se propagent en Suisse, ont expliqué les autorités bâloises. Les services du médecin cantonal ont délivré toutes les recommandations nécessaires aux cas qui ont été enregistrés.

La rougeole est très contagieuse et un traitement spécifique n'existe pas. Il faut compter environ dix jours pour qu'une personne malade puisse se rétablir. Mais des complications apparaissent dans environ 10% des cas: il s'agit d'inflammations de l'oreille moyenne et des poumons, parfois de méningites qui peuvent laisser de graves séquelles.

La vaccination est le seul moyen d'enrayer une épidémie. Pour obtenir une immunisation durable, il faut compter deux injections, la première à l'âge d'un an et la seconde entre un an et demi et deux ans. Un rappel est toujours possible à l'âge adulte: il est recommandé aux personnes nées après 1963 et qui n'ont pas encore eu la maladie. Dans le canton de Bâle-Ville, les écoliers peuvent se faire vacciner gratuitement dans les services de la santé. AP

pc (ap)

Ton opinion