Actualisé 25.05.2006 à 21:20

La Ville paie pour s'enrichir

La commune de la banlieue de Berne s?est acheté pour 50 000 fr. la venue en son sein du siège de Railtour Suisse.

Pour cela elle a versé la somme l?an dernier au voyagiste, qui y a transféré une centaine d?emplois le 1er août. Le montant figure dans les comptes comme «contribution de promotion», a indiqué le maire radical Stefan Funk. «Railtour est un bon contribuable, et ces 50 000 fr. sont des «peanuts» (cacahuètes)», a-t-il ajouté. Il estime que la commune rentrera vite dans ses frais.

Railtour Suisse avait son siège en ville de Berne. Directeur de la Promotion économique bernoise, Dres von Weissenfluh a estimé que de tels cadeaux n?ont pas de sens, mais qu?on ne peut les interdire. M. Funk ne voit guère de différence entre ce versement et les allégements d?impôts ou autres facilités offertes par les cantons aux grandes entreprises.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!