Genève: La Ville pense maintenant aux autolib'

Actualisé

GenèveLa Ville pense maintenant aux autolib'

Faute de vélos en libre service, la municipalité se renseigne pour installer un système de voitures à faible consommation de fuel en libre accès.

par
rle
L'autolib' existe depuis décembre 2011 à Paris.

L'autolib' existe depuis décembre 2011 à Paris.

Alors que la voiture est progressivement chassée du centre-ville, voilà que la municipalité pense à installer des autolib'. Le pendant automobile du vélo en libre service, qui vient d'être enterré en commission des finances, fait l'objet de réflexions poussées de la part du maire de la Ville.

Selon la «Tribune de Genève», Rémy Pagani a contacté et rencontré la patronne de Mobility, Viviana Buchmann. «Nous sommes très favorables à héberger ce projet», s'enthousiasme l'élu qui doit encore définir les modalités d'accueil d'un tel système.

Contrairement au projet parisien, les voitures genevoises ne seront pas électriques. Il s'agira de véhicules «à basse consommation». Mais Genève n'est pas seul sur le coup. La cité de Calvin est en concurrence avec Zurich, Berne et Bâle. Le processus de sélection prendra fin d'ici à la fin de l'année.

Ton opinion