Publié

Vevey (VD)La Ville réclame 2 millions aux deux élus suspendus

Jérôme Christen et Michel Agnant ont reçu un commandement de payer pour «réparation du préjudice subi» par la commune. Ils s'y opposent.

par
ywe
Les deux municipaux, suspendus, sont visés par une drôle de demande de la Ville.

Les deux municipaux, suspendus, sont visés par une drôle de demande de la Ville.

Keystone/Laurent Gillieron

La Fête des vignerons qui se prépare à Vevey n'a apparemment pas imprégné les autorités de la Ville de l'esprit festif et joyeux qui devrait l'accompagner. «24 heures» révèle ce lundi soir que la Municipalité s'enfonce encore un peu plus dans la guerre qui l'oppose à ses deux élus suspendus. Jérôme Christen et Michel Agnant, sous le coup d'une enquête pour violation du secret de fonction, ont reçu un commandement de payer de la part de la Ville pour 1 million de francs chacun. La raison? «Réparation du préjudice subi». Les deux élus auraient atteint à l'image de la ville et sont sommés ainsi de réparer leurs torts.

Incrédules, ils vont s'opposer au commandement de payer. Jérôme Christen dénonce, dans le quotidien vaudois, une manœuvre politique qui «atteint des proportions inimaginables». L'avocate de la commune, justifiant de son secret professionnel, n'a pas répondu aux questions de nos confrères de «24 heures». Pas de commentaire non plus de la part de la syndique écologiste Elina Leimgruber pour expliquer la démarche de la Municipalité, qui avait été remodelée par le Conseil d'Etat après la suspension de trois de ses membres. En appelant à la rescousse deux municipaux non-Veveysans, il espérait y ramener la sérénité.

L'ambiance est loin de tout ça sur les réseaux sociaux: il n'aura en tout cas fallu que quelques minutes après la parution de l'article sur 24heures.ch pour que les premiers commentaires consternés ne soient publiés sur Facebook, plusieurs dénonçant une action qui ridiculise encore plus la ville de Vevey.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!