Actualisé 28.04.2017 à 10:41

GenèveLa Ville se dote enfin d'un budget 2017

Après de longs débats entre la droite et la gauche, le budget de la municipalité a finalement été adopté par 41 voix contre 36.

Image prétexte.

Image prétexte.

Wikicommons

Le Conseil municipal de la Ville de Genève a adopté, dans la nuit de jeudi à vendredi, le budget 2017 de la municipalité. Les débats avaient commencé mardi. Le budget de 1,15 milliard de francs présente un excédent de 3,8 millions.

Le projet de budget a fait l'objet d'une opposition entre la droite et la gauche, cette dernière refusant certaines coupes, notamment en matière de solidarité internationale, de fonds liés à l'Agenda 21 ou d'allocations de rentrée scolaire. La gauche avait déposé une pluie d'amendements qui ont transformé les débats en marathon.

Le budget a finalement été accepté par 41 voix contre 36. Les élus PLR, PDC, UDC et MCG l'ont défendu, alors que les conseillers municipaux socialistes, des Verts et d'Ensemble à gauche l'ont combattu, a fait savoir vendredi la porte-parole du département municipal des finances Valentina Wenger.

Référendums probables

Des référendums seront probablement lancés par la gauche contre certaines lignes budgétaires. «Nous devons d'abord consulter nos partis respectifs», a expliqué le représentant des Verts Jean Rossiaud. Le conseiller municipal s'est dit toutefois convaincu que certains points du budget seront soumis à votation.

Le Conseil municipal de la Ville de Genève n'était pas parvenu, en décembre, à voter un budget. Les élus avaient renvoyé le projet en commission une première fois à cause d'un amendement de dernière minute sur le transfert des tâches et une seconde fois pour contrer le «forcing» de l'exécutif.

Faute d'avoir un budget 2017, la Ville de Genève fonctionne sous le régime des douzièmes provisoires depuis le début de l'année. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!