Actualisé

GenèveLa Ville va recruter pour... la Chine

Entre mai et octobre 2010, la ville occupera un pavillon l'Exposition universelle de Shanghai. Douze ersonnes recherchées.

par
Didier Tischler

«C'est une grande première dans l'histoire de l'exposition universelle. Des villes sont invitées et auront leur stand officiel.» Manuel Tornare, conseiller administratif en charge du dossier, ne boudait pas son plaisir, lundi, lors de la présentation du pavillon des villes de Zurich, Bâle et Genève, associées pour le coup sur le thème de l'eau.

Le magistrat est d'autant plus heureux que la décision du Conseil municipal, qui avait voté à l'unanimité un crédit de 700 000 fr., lui permet de passer à l'étape suivante: l'engagement d'une équipe chargée de gérer le pavillon pendant les six mois de l'exposition. «Nous aurons besoin d'une douzaine de personnes, a confirmé Sami Kanaan, directeur au Service de la cohésion sociale. Nous engagerons d'abord le chef du pavillon, son adjoint, puis du personnel pour l'accueil des millions de visiteurs.»

Si la plupart de ces employés seront recrutés sur place, notamment les techniciens, les Genevois intéressés peuvent toutefois contacter la Ville de Genève. «Ils doivent être avant tout polyglottes, ajoute le fonctionnaire. Outre l'anglais, les candidats doivent évidemment parler le chinois et le français ou l'allemand.» Ces employés devront être endurants. Pendant six mois, l'expo universelle sera ouverte sept jours sur sept, et les journées de travail dureront au moins 10 heures.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!