Théâtre (GE): La Ville veut faire payer 40 millions au Canton

Actualisé

Théâtre (GE)La Ville veut faire payer 40 millions au Canton

La municipalité désire que la moitié de la construction de la Nouvelle Comédie soit financée par l'Etat. Il y a un hic: ce dernier dit ne pas être au courant de cette clé de répartition.

par
jef
Ici l'actuelle Comédie, boulevard des Philosophes. Vieillissante, cette salle de théâtre doit être remplacée par la Nouvelle Comédie, aux Eaux-Vives, à l'horizon 2017.

Ici l'actuelle Comédie, boulevard des Philosophes. Vieillissante, cette salle de théâtre doit être remplacée par la Nouvelle Comédie, aux Eaux-Vives, à l'horizon 2017.

La Nouvelle Comédie devrait voir le jour en 2017, à proximité de la future gare CEVA des Eaux-Vives. Le coût de réalisation de cet espace qui abritera notamment deux salles de théâtre est estimé à 85 millions de francs. Il a toujours été question que le Canton participe au financement de cet équipement, mais aucun chiffre n'avait jusqu'alors été articulé. La Ville de Genève, elle, se fait une idée bien précise de la répartition des coûts: elle désire que l'Etat paie 40 millions de francs.

Le chiffre est issu d'un document destiné au Conseil municipal, que cite la «Tribune de Genève». Problème: le canton dit n'avoir jamais été mis au courant de ce chiffre. Les aspects comptables du projet n'auraient à ce stade pas été discutés entre les partenaires.

Ton opinion