Delémont: La Ville «vole» du temps de parcage depuis 13 ans
Actualisé

DelémontLa Ville «vole» du temps de parcage depuis 13 ans

Les panneaux qui autorisent le stationnement durant 15 minutes sont illégaux. Le minimum légal est fixé à une demi-heure. La commune doit en remplacer onze.

par
frb
Les panneaux qui autorisent le parcage durant 15 minutes sont condamnés.

Les panneaux qui autorisent le parcage durant 15 minutes sont condamnés.

photo: Kein Anbieter/Google

C'est une sacrée bourde, qui aura duré au total plus d'une décennie. Parsemés un peu partout en ville de Delémont, onze panneaux qui autorisent le stationnement gratuitement durant quinze minutes sont en fait non conformes, rapporte mercredi «Le Quotidien jurassien». La raison: l'ordonnance sur la signalisation routière prévoit que «le temps de parcage limité devra être d'une demi-heure au moins». Or ce texte est en vigueur depuis 2003. Cela fait donc treize ans que la Ville «vole» théoriquement quinze minutes de stationnement gratuit à ses automobilistes. Au total, trente-huit places de parc sont concernées.

Selon la police locale, l'erreur n'a été constatée que depuis le début de cette année. Sa secrétaire Annie Phuon assure toutefois que personne n'a jamais été mis à l'amende pour une durée de stationnement en dessous de la demi-heure. «Nous sommes une police de proximité qui privilégie la prévention à la répression, assure-t-elle à nos confrères. Nous ne sommes pas à la minute près.» Responsable de l'adaptation des signalisations au service de l'urbanisme delémontain, Olivier Meusy explique, lui, que la ville était au courant du bug: «Avec ces places de parc limitées à quinze minutes, le but était de garantir un certain roulement.»

Reste que le Conseil communal (Exécutif) a déjà prévu de mettre en conformité les onze signalisations défaillantes. Elles seront toutes modifiées prochainement pour proposer un stationnement maximum de trente minutes.

Ton opinion