Grisons: La virée en camion de pompier a failli mal finir
Actualisé

GrisonsLa virée en camion de pompier a failli mal finir

Un tonne-pompe des hommes du feu de Thusis est sorti de la route et a fait plusieurs tonneaux, vendredi soir à Rodels. Le conducteur et les trois enfants qui étaient à bord s'en sont sortis avec des bleus.

par
ofu
Les quatre occupants du véhicule ont pu quitter l'hôpital le jour-même de l'accident.

Les quatre occupants du véhicule ont pu quitter l'hôpital le jour-même de l'accident.

photo: Kein Anbieter/Police cantonale des Grisons

«Il y avait clairement plus d'un ange gardien à l'oeuvre ici!» Reinhold Ziegler, commandant des pompiers de Thusis (GR), est soulagé. Vendredi soir à Rodels (GR), un de ses hommes a perdu la maîtrise de son camion en raison des mauvaises conditions de la route. Ce soir-là, le pompier avait embarqué, exceptionnellement, trois enfants avant de partir en course d'essai.

Le tonne-pompe a fait plusieurs tonneaux avant de dévaler une pente et s'immobiliser 70 mètres plus bas. Malgré la force de l'impact, les quatre occupants s'en sont sortis quasi indemnes. «Ils ont subi quelques hématomes à l'endroit où était la ceinture de sécurité. Et par chance, tout le monde s'est bien agrippé durant l'accident», explique lundi à «Blick»Reinhold Ziegler.

Le chauffeur toujours sous le choc

Le commandant est mal à l'aise après ce qui s'est passé. «C'est toujours controversé de prendre des enfants en course d'essai. Pourtant, c'est une des meilleures manières pour motiver les jeunes à vouloir intégrer plus tard un corps de pompiers. Mais après vendredi, nous ne prendrons plus de bambins avec nous jusqu'à nouvel ordre.» Selon Reinhold Ziegler, le chauffeur s'en veut beaucoup et est toujours sous le choc: «Il s'était pourtant bien préparé et avait même installé des sièges pour enfants dans le camion.»

Sans les fortes chutes de pluie des derniers jours, l'accident ne se serait jamais produit, assure le commandant de Thusis: «La route est très serrée à cet endroit. Lorsqu'une des roues du camion est sortie un tout petit peu de la route goudronnée, la talus a immédiatement lâché sous le poids du véhicule. Le chauffeur ne pouvait plus rien faire.»

«Ce n'est que de la tôle froissée»

Les dégâts matériels occasionnés par l'accident sont estimés à 700'000 francs. Mais pour Reinhold Ziegler ce n'est pas si important que ça: «Ce n'est que de la tôle froissée. Je suis soulagé que tout le monde aille bien.»

«C'est vrai que ça fait plaisir aux public de monter dans un camion de pompiers» rappelle Laurent Wehrli, président de la Fédération suisse des sapeurs-pompiers (FSSP). Il indique que lorsque des civils, enfants ou adultes, sont accueillis à bord de véhicules de secours, cela doit être fait de manière planifiée. «Il faut par exemple penser à ce qu'il faudrait faire avec les passagers si le véhicule devait être alarmé» poursuit Laurent Wehrli. A Thusis, il semble que toutes les mesures de sécurité avaient été prises et que des sièges adaptés pour les petits avaient été installés.

Ton opinion