La visite touristique avec Josef Zisyadis fait un flop

Actualisé

La visite touristique avec Josef Zisyadis fait un flop

Annoncé en grande pompe en avril dans les médias, le voyage en Grèce proposé par Kuoni n'aura pas lieu.

Le conseiller national Josef Zisyadis ne se prêtera pas au jeu du guide de touristes dans les îles du Dodécanèse du 4 au 11 septembre. La raison? Un manque d'engouement pour l'offre proposée par le voyagiste Kuoni au printemps dernier.

Tablant sur un groupe composé de vingt-cinq personnes, le voyage «exclusif», d'un coût de 2580 fr. en pension complète, a finalement attiré moins de dix inscriptions au 30 juin. Un flop, d'autant plus que les médias romands et alémaniques s'en étaient fait l'écho.

Un second voyage avec le tribun communiste aux origines hellènes était d'ailleurs prévu en 2008 vers la même destination: les îles de Patmos et de Symi, en mer Egée. Et toujours les mêmes points forts: le guide Zisyadis avait concocté un périple culturel, mêlant histoire, architecture et gastronomie locale. Le fondateur de la Semaine du goût envisageait même une rencontre avec des popes...

Responsable des ventes pour Kuoni en Suisse romande, Serge Bacher refuse de parler de flop. «Nous sommes arrivés trop tard avec cette offre. Les Suisses planifient bien à l'avance leurs vacances et partent moins souvent à l'étranger. Et puis la Croatie concurrence énormément la Grèce comme destination.»

Quant à Patricia Kohler, la directrice lausannoise des ventes chez Kuoni, qui avait approché Josef Zisyadis, elle ne cache pas sa déception. Elle souhaite cependant relancer ce concept avec le même guide l'an prochain, en juin. «Nous communiquerons l'offre de ce voyage cet hiver déjà.»

Frédéric Nejad

Ton opinion