Actualisé

GenèveLa Voie verte bientôt rouverte à la frontière?

La traversée de la frontière sur la voie de mobilité douce qui relie Genève à Annemasse pourrait à nouveau être possible en milieu de semaine prochaine.

par
Maria Pineiro
1 / 5
Des cyclistes utilisent la Voie verte du CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse), ce lundi 29 juillet 2019 a Geneve. Les Genevois et les Francais peuvent emprunter la Voie verte, une autoroute de la mobilite douce entre les Eaux-Vives et la ville francaise d'Annemasse en vélos, en trottinettes ou a pieds sur 5 kilometres. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Des cyclistes utilisent la Voie verte du CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse), ce lundi 29 juillet 2019 a Geneve. Les Genevois et les Francais peuvent emprunter la Voie verte, une autoroute de la mobilite douce entre les Eaux-Vives et la ville francaise d'Annemasse en vélos, en trottinettes ou a pieds sur 5 kilometres. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

KEYSTONE
Frontières fermées.
Frontières fermées.

Traverser la frontière franco-suisse ne se fait qu’à des postes de douane précis.

KEYSTONE
Un cycliste utilise la Voie verte du CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse), ce lundi 29 juillet 2019 a Geneve. Les Genevois et les Francais peuvent emprunter la Voie verte, une autoroute de la mobilite douce entre les Eaux-Vives et la ville francaise d'Annemasse en vélos, en trottinettes ou a pieds sur 5 kilometres. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Un cycliste utilise la Voie verte du CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse), ce lundi 29 juillet 2019 a Geneve. Les Genevois et les Francais peuvent emprunter la Voie verte, une autoroute de la mobilite douce entre les Eaux-Vives et la ville francaise d'Annemasse en vélos, en trottinettes ou a pieds sur 5 kilometres. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

KEYSTONE

Les adeptes de la petite reine demandent ardemment depuis plusieurs semaines la réouverture de la frontière sur la Voie verte qui relie Genève à Annemasse. Pour l’heure, ils n’ont pas été entendus et les cyclistes qui veulent relier les deux villes doivent faire des détours par les postes de douane ouverts. A vélo, ce n’est pas pratique, voire décourageant. Les élus genevois et français appellent également de leurs voeux cette réouverture et travaillent à convaincre les instances compétentes d’après «Le Dauphiné libéré» .

A l’heure du déconfinement, ils estiment qu’il faut permettre aux habitants de se déplacer facilement à deux-roues pour ne pas engorger les douanes routières. Selon le quotidien français, mercredi, des élus frontaliers «ont pu assister à une audioconférence en présence de la secrétaire d’État aux affaires européennes pour faire part de leurs interrogations». Jeudi, l’ambassadeur de France en Suisse aurait indiqué qu’une réouverture était à l’ordre du jour en milieu de semaine prochaine.

Cette information n’est pas confirmée côté genevois. «A notre connaissance la discussion est toujours en cours entre la France et la Suisse et une décision devrait être prise la semaine prochaine», a réagi Laurent Paoliello, porte-parole du Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
73 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Claude 1283

11.05.2020 à 08:09

Une ouverture pourquoi pas, mais avec les mêmes contrôles qu'aux frontières routières, et pourquoi pas un contrôle sanitaire.

Nicolas

10.05.2020 à 23:52

si on ne peux pas voyager nous autres Suisses ailleurs que chez nous... bin on laisse pas rentré les autres chez nous ! Et le virus ... il est toujours là. et pour les critiques envers nous autres les Suisses : si vous haïssez les Suisses à ce point... bin on vous retiens pas. Travaillez chez vous dans votre super pays formidable avec plein de coq et des poules partout... Il y a du boulo chez vous allez : ZOU

Zürcher Publicitaire

10.05.2020 à 20:23

Voie verte ouverte !