UNIQUE EN SUISSE – La Voiture Noire de Bugatti est désormais immatriculée à Zurich
La Voiture Noire de Bugatti circule désormais sur le territoire helvétique.

La Voiture Noire de Bugatti circule désormais sur le territoire helvétique.

Bugatti
Publié

UNIQUE EN SUISSELa Voiture Noire de Bugatti est désormais immatriculée à Zurich

Quand les chiffres des nouvelles immatriculations en Suisse sortent en début d’année, les supercars d’exception passent quasiment inaperçues. Nous avons regardé de plus près et découvert des hypercars exclusives, dont La Voiture Noire de Bugatti.

par
Isabelle Riederer

Rares sont les pays qui, à l’instar de la Suisse, comptent un taux de nouvelles immatriculations aussi élevé de supercars et d'hypercars. Pourtant, il est tout aussi rare d’apercevoir l’un de ces engins hors de prix sur nos routes. Ce qui est évidemment dommage, car si l'on se penche sur les immatriculations de voitures neuves en 2021 en Suisse, on est pour le moins étonné de constater qu’il y a vraiment de quoi ravir le cœur des fans de cylindrées. Cela va de Ferrari à Bugatti et Pagani en passant par McLaren. Voici les trésors que nous avons découverts.

La Voiture Noire de Bugatti sur les routes helvétiques

Bugatti

Oui, vous avez bien lu. En décembre 2021, l’une des voitures les plus exclusives et les plus chères au monde a été immatriculée en Suisse: La Voiture Noire de Bugatti. Quelqu’un a manifestement reçu un très beau cadeau de Noël. Le plus fou est que La Voiture Noire est un modèle unique, entièrement assemblé à la main. Le véhicule a été enregistré dans la ville de Zurich. Son propriétaire est un homme entre 40 et 49 ans. Ce petit bijou unique avait été dévoilé en 2019 au Salon de l’automobile de Genève, où il avait fait sensation. Car il est non seulement équipé d’un moteur 8,0 litres 16 cylindres de 1500 ch, mais coûte plus de 17 millions de francs. À l’époque, on savait déjà que la voiture avait été vendue, mais on ignorait à qui. On a longtemps murmuré que Cristiano Ronaldo se serait emparé du bolide noir. Mais ce n’est définitivement pas le cas, à moins que Ronaldo n’habite à Zurich et que personne ne soit au courant. Certes, Ronaldo aurait très bien pu faire immatriculer la voiture par une tierce personne, mais cela restera sans doute un secret. Le fait est que cette pièce unique phénoménale roule désormais avec une plaque d’immatriculation zurichoise.


Autres supercars et hypercars à avoir été immatriculées en Suisse l’année dernière:

La Ferrari Monza SP1/SP 2

Ferrari

En septembre 2018, Ferrari dévoilait deux modèles: la Monza SP1 et la Monza SP2. Elles rendent hommage aux légendaires voitures de course et sont extrêmement limitées. Il n’en existerait que 500 exemplaires par version. La Monza SP1 est une voiture de route monoplace racée, tandis que la seconde version, la Monza SP2, est une biplace dénuée de pare-brise et d’arceau de sécurité. Le moteur est l’un des plus puissants jamais construits à Maranello. Il s’agit d’un douze cylindres de 810 ch, capable d’effectuer un sprint époustouflant de 0 à 100 km/h en 2,9 secondes et d’atteindre la barre des 200 km/h en 7,9 secondes. Les prix officiels n’ont jamais été communiqués, mais il se murmure qu’un modèle coûte plus de trois millions de francs. L’année dernière, 35 exemplaires ont été immatriculés en Suisse, dont 25 seraient des biplaces et dix des monoplaces.

La Ford GT

Ford

La Ford GT est un hommage à la GT40 des 24 Heures du Mans, qui a fait fureur dans les années 1960. Présentée pour la première fois en 2002 dans le cadre de la série de concepts rétro «Living Legends», sa production en série a débuté en 2004. Quelques 4000 exemplaires de la supersportive ont été fabriqués jusqu'en 2006 pour le marché américain, 101 ont trouvé le chemin vers l'Europe. Le modèle à toutefois connu un revers après un rappel à grande échelle pour défaut de fabrication, avant de faire un retour triomphal en 2017. Propulsée par un moteur V6 3,5 litres et deux turbocompresseurs, elle développe une puissance de 656 ch. Son prix s’élève à plus d'un demi-million de francs. Au total, douze exemplaires sont venus embellir le paysage routier suisse depuis l'année dernière.

La Bugatti Chiron

Bugatti

En 2021, huit nouvelles immatriculations de Bugatti Chiron (cinq Bugatti Chiron, une Bugatti Chiron Sport, une Bugatti Chiron Pur Sport et une Bugatti Chiron Super Sport) ont été enregistrées en Suisse. Le cœur de la Chiron est un moteur huit litres de 16 cylindres et 1500 ch, voire 1600 ch pour la Chiron Super Sport. La Chiron franchit la barre des 100 km/h en 2,4 secondes. De quoi produire un effet lifting pour le visage en cas de freinage d’urgence. Entièrement fabriqué à la main en Alsace, le bolide a évidemment son prix: la version «de base» coûte 2,5 millions de francs, tandis que la Pur Sport et la Super Sport sont disponibles à partir de trois millions de francs.

La Pagani Huayra

La Pagani Huayra est fabriquée depuis 2021 à San Cesario sul Panaro, près de Modène. Elle est non seulement un membre pur-sang de la famille des hypercars, mais aussi l'une des supersportives les plus exclusives et les plus rapides au monde, donnant lieu à quatre immatriculations en Suisse en 2021. Les faits: 730 ch, voire 802 ch pour la Huayra BC, un moteur V12, un couple de 1000 Nm pour un poids à vide de 1350 kg, une vitesse de pointe de 360 km/h et un sprint de 0 à 100 km/h en 3,3 secondes. Son prix: plus de 2,5 millions de francs. En ce qui concerne les quatre Huayra nouvellement immatriculées, il s’agit de trois Huayra BC Roadster et d’une Tricolore, immatriculée à Cham dans le canton de Zoug. La Pagani Huayra Tricolore n'a été construite qu’à trois exemplaires et a coûté près de sept millions de francs.

La McLaren Speedtail

McLaren

La McLaren Speedtail est considérée comme le modèle le plus rapide jamais construit par le constructeur britannique de supercars. Contrairement à ses concurrentes, la Speedtail est une trois places, ce qui n’est pas forcément du goût de tout le monde sachant qu’un seul (e) passager(ère) peut déjà taper sur les nerfs lorsqu’on conduit. En 2021, trois McLaren Speedtail ont été immatriculées en Suisse. Le bolide est équipé d’un moteur hybride composé d’un V8 4,0 litres biturbo et d’un moteur électrique, qui développent à eux deux 1070 ch. Selon McLaren, l’hypercar a une vitesse de pointe de 403 km/h. Le prix est tout aussi conséquent: 2,6 millions de francs minimum.

La Bugatti Divo

Bugatti

La marque française de luxe Bugatti a la cote en Suisse. Car, en plus des huit Chiron, deux Divo y ont été immatriculées en 2021. Basé sur la Bugatti Chiron, ce modèle exclusif, qui porte le nom du pilote de course français, Albert Divo, est toutefois limité à 40 exemplaires. Son prix d’achat net s’élève à plus de cinq millions de francs. Les 40 exemplaires ont tous été vendus et deux d’entre eux se trouvent quelque part en Suisse, alors ouvrez l’œil!

La Dallara Stradale

Dallara

L’année dernière, deux Dallara Stradale ont également été homologuées pour circuler sur les routes helvétiques. Construite depuis 2018, la Dallara Stradale était la première voiture homologuée pour la route du constructeur italien Dallara Automobili S.p.A.. En fait, depuis sa création en 1972, Dallara est surtout connu dans le monde de la course automobile en tant que constructeur de châssis. Mais c’est également à Dallara qu’on doit des châssis de sportives de série, notamment celui en fibre de carbone de la Porsche 918 Spyder. Le constructeur a aussi contribué au développement du châssis de la KTM X-Bow, de la Maserati MC12, de l’Alfa 4C ainsi que des Bugatti Veyron et Chiron. Le bolide maison est en fait une voiture de course pour la route. Avec un poids à vide de 850 kg et 400 ch, cela donne un rapport poids/puissance de près de 2,3 kg/ch. La Stradale joue ainsi dans la même ligue que la Porsche 911 GT2 RS (2,2 kg/ch) ou la Ferrari 488 GTB (2,3 kg/ch). La production, dont l’arrêt est annoncé pour 2023, devrait être limitée à 600 exemplaires. Comparée aux autres modèles d’exception, la Dallara Stradale est relativement bon marché, puisqu’elle ne coûte «que» quelques 160’000 francs.

La McLaren Elva

McLaren

Deux McLaren Elva ont également été immatriculées en Suisse, l’année dernière. La McLaren Elva est une supercar à moteur central dont il n’existe que 149 exemplaires. Sous le long capot de cet impitoyable superroadster se cache un V8 4,0 litres biturbo de 815 ch, pour un poids de 1148 kg. De quoi propulser la bombe décapotable à 100 km/h en 2,8 secondes. La vitesse de pointe annoncée par McLaren est de 327 km/h. Les rares chanceux à avoir pu mettre la main sur l’un de ces modèles extrêmement limités auront néanmoins dû débourser près d’1,7 millions de francs.

L’Aston Martin Speedster

Aston Martin

Véritable bijou de la maison Aston Martin, une Speedster a été homologuée pour la route en Suisse en 2021. Le modèle immatriculé en suisse est vert et tout ce que l’on sait est qu’il appartient à une Suissesse romande. On sait, en revanche, que le mégaroadster est limité à 88 exemplaires est qu’il est le plus extrême jamais conçu pour la route par la marque britannique. Dénuée de pare-brise, de vitres latérales et de toit, la Speedster développe une puissance de 700 ch et un couple de 753 Nm grâce à un V12 5,2 litres biturbo et coûte près d’un million de francs.

La Koenigsegg Regera

Koenigsegg

La Koenigsegg Regera est un autre bolide à n’avoir été immatriculé qu’une seule fois en Suisse l’année dernière. Il s’agit de la supercar hybride rechargeable du constructeur suédois, présentée en 2015 au Salon de l’auto à Genève. Deux ans plus tard, plus un seul des 80 exemplaires produits n’était disponible à la vente. La rumeur veut que son prix s’élève à plus de deux millions de francs. L’un de ces exemplaires a fini en Suisse l’an passé. Le bolide est propulsé par un moteur V8 5,0 litres et trois moteurs électriques, ce qui donne une puissance totale de 1500 ch pour un poids à vide de 1628 kg. En 2019, la Koenigsegg Regera a ainsi battu le record du monde du 0-400-0 km/h en 31,49 secondes, avec dix secondes de moins, sur la piste d’un ancien aéroport militaire, détrônant du coup la Bugatti Chiron de la première place du podium.

Ton opinion

2 commentaires