France: La «voix» de Mélenchon est une mauvaise payeuse
Actualisé

FranceLa «voix» de Mélenchon est une mauvaise payeuse

Représentante de La France insoumise, Raquel Garrido n'aurait pas payé ses cotisations sociales depuis six ans.

par
Chris Geiger
Raquel Garrido travaille étroitement avec Jean-Luc Mélenchon.

Raquel Garrido travaille étroitement avec Jean-Luc Mélenchon.

AFP/Christophe Archambault

Habitué à secouer le petit monde politique français, l'hebdomadaire satirique «Le Canard enchaîné» a dévoilé un nouveau scandale, mercredi. Cette fois, c'est le mouvement d'extrême gauche La France insoumise qui est pointé du doigt, et plus particulièrement sa porte-parole, Raquel Garrido. L'avocate n'aurait pas payé ses cotisations sociales à la caisse de retraite des avocats depuis six ans. Un «oubli» qui se monterait à plus de 32'000 euros (36'500 fr.). Un autre chef d'accusation a été retenu contre la porte-parole de Jean-Luc Mélenchon: le non-règlement des cotisations à l'ordre des avocats depuis un an.

Convoquée le 20 septembre dernier, Raquel Garrido a convenu d'un échéancier afin de régler ses cotisations, a annoncé hier le Barreau de Paris.

Cette nouvelle affaire fait écho aux nombreuses maladresses qu'a enchaînées la porte-parole de La France insoumise ces derniers mois. Samedi passé, sans compassion pour les supporters blessés, Raquel Garrido a très vite dénoncé sur Twitter l'inégalité financière entre les clubs de football après la chute d'une barrière à Amiens.

En septembre dernier, elle s'était félicitée du succès de la manifestation contre la réforme du travail... avant qu'elle n'ait lieu. En juillet de cette année, Raquel Garrido avait été accusée de compromission avec Vincent Bolloré. Le milliardaire est propriétaire de la chaîne C8, sur laquelle l'avocate est chroniqueuse.

Ton opinion