Neuchatel - La voleuse n’allait pas à l’hôpital pour des soins
Publié

NeuchâtelLa voleuse n’allait pas à l’hôpital pour des soins

Une Suissesse d’une quarantaine d’années et deux acolytes maghrébins ont commis des vols dans le canton de Neuchâtel. La femme a notamment sévi dans le milieu médical.

La voleuse a réussi à subtiliser bon nombre de portemonnaies.

La voleuse a réussi à subtiliser bon nombre de portemonnaies.

DR

En principe, quand on se rend à l’hôpital, c’est pour le travail, des soins ou rendre visite à un patient. Pour Virginie*, rien de tout cela. En février, la quadragénaire a rôdé dans les couloirs de l’Hôpital à Neuchâtel pour y commettre un larcin. C’est ainsi qu’elle a repéré un sac sans surveillance dans un bureau. En un clin d’oeil, les mains expertes de Virginie y ont trouvé un portemonnaie. La Suissesse n’a pas demandé son reste et a prestement quitté les lieux. Entre achats de produits et retraits d’argent, 662 francs ont été débités de la carte qui se trouvait dans le portefeuille dérobé. En automne 2020, elle avait utilisé le même stratagème dans un cabinet médical à La Chaux-de-Fonds (NE). En cumulant paiements et retraits effectués, le dommage se chiffrait alors à 608 francs.

Du lieu de travail à la maison

Mais Virginie n’a pas sévi que dans le milieu médical. En octobre 2020, c’est en compagnie de deux Maghrébins en séjour illégal en Suisse qu’elle s’est introduite, peu après minuit, dans un commerce neuchâtelois de pièces et d'accessoires automobiles. Le trio a volé deux caméras de surveillance, un ordinateur portable, un montant de 400 à 500 euros et divers autres objets d’une valeur totale de 1750 francs. Par pure coïncidence, en mai dernier, la voleuse en série déambulait dans le garage d’un appartement occupé par le propriétaire du commerce d’accessoires automobiles visité l’automne précédent. Surprise par l’épouse de celui-ci, Virginie n’a pas eu le temps de passer à l’acte et s’est enfuie.

100 jours de prison

En janvier, elle a repéré une sacoche sans surveillance à la gare de Neuchâtel. Elle y a déniché une carte bancaire. Entre les achats et les retraits, elle a cette fois-ci dépensé 596 francs.

En tout, six plaintes ont été enregistrés. Multirécidiviste, Virginie a été sanctionnée par ordonnance pénale à 100 jours de prison ferme. Les quelque 4000 francs de frais de procédure ont également été mis à sa charge.

*Prénom d’emprunt.

(apn)

Ton opinion