Minisérie: La vraie Lyudmila fâchée par «Chernobyl»
Publié

MinisérieLa vraie Lyudmila fâchée par «Chernobyl»

L'épouse d'un des premiers pompiers décédés à la suite de la catastrophe de Tchernobyl estime qu'HBO aurait dû la rencontrer avant de raconter son histoire.

par
jfa
Lyudmila Ignatenko aujourd'hui (à g.) et dans la série, incarnée par Jessie Buckley

Lyudmila Ignatenko aujourd'hui (à g.) et dans la série, incarnée par Jessie Buckley

Lyudmila Ignatenko en a gros sur le coeur. La veuve de Vasily Ignatenko, l'un des premiers pompiers à être intervenu sur le site de Tchernobyl le 26 avril 1986, se dit harcelée depuis que son histoire a été racontée dans la minisérie de HBO et Sky «Chernobyl».

Incarnée par Jessie Buckley à l'écran, Lyudmila a perdu son mari à la suite de la catastrophe nucléaire, mais également son bébé, mort quelques heures après sa naissance. Après la diffusion de la minisérie, elle a vécu l'enfer, a-t-elle raconté à la BBC. «Des gens me traquaient jusqu'à mon appartement. Des journalistes ont même mis le pied dans la porte pour essayer de m'interviewer. On m'a dit que j'avais tué mon bébé. On me demandait pourquoi j'étais allée au chevet de mon mari en étant enceinte. Mais comment aurais-je pu le laisser? Je pensais que mon bébé était à l'abri dans mon ventre», a-t-elle confié.

Selon Lyudmila, la production de «Chernobyl» ne l'a jamais contactée et ne lui a pas demandé son autorisation pour raconter ce qui lui était arrivé. Une version des faits niée par HBO et Sky, qui assurent dans un communiqué que l'équipe de la série a eu de multiples échanges avec elle. «Lyudmila a eu l'opportunité de donner son avis sur le scénario et elle n'a jamais dit qu'elle ne souhaitait pas que son histoire et celle de son mari soient incluses», ont poursuivi les deux chaînes.

Tchernobyl craint les hordes de touristes

Une nouvelle génération de voyageurs débarquent sur le site ukrainien de Tchernobyl. Et les critiques fusent.

Ton opinion